Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Questions... Réponses ! > Q&R Corpo > Éducation - Surveillance

Éducation - Surveillance

Les missions des assistants d’éducation

Question

Plusieurs des assistants d’éducation du lycée effectuent des heures de cours mais rémunérés à l’heure au taux d’assistants d’éducation et non d’enseignant vacataire.
Est-ce normal ? Comment devraient-ils être payés ?
En fait aucun contrat n’a été signé pour ces heures (en dehors de leur contrat d’assistant d’éducation).

Réponse

A priori les assistants d’éducation n’ont pas vocation à faire cours. Cependant un décret modifie le décret n° 2003-484 du 6 juin 2003 fixant les conditions de recrutement et d’emploi des assistants d’éducation afin de permettre à un assistant d’éducation d’assurer le remplacement temporaire d’un personnel enseignant ou d’éducation absent, ou de faire face à une vacance temporaire d’emploi d’enseignement.

Leur recrutement se fait à partir du niveau baccalauréat, ce qui est quand même un peu juste, a priori, pour enseigner en EPLEFPA EPLEFPA Établissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole . Toutefois, certains, et même beaucoup, ont des diplômes supérieurs.

Ils doivent alors avoir un contrat (ACER ACER Agent contractuel d’enseignement régional ou vacataire) complémentaire s’ils ne sont pas à temps plein, et être rémunérés en conséquence.

S’ils sont AE AE Assistant d’éducation
ou
Autorisation d’engagement
à temps plein, ils ne peuvent avoir un deuxième contrat ; ils peuvent alors être rémunérés en heures occasionnelles, ou à la vacation.

Dotation Assistants d’Éducation

Question

Notre directeur d’EPLEFPA EPLEFPA Établissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole veut justifier le licenciement d’un assistant
d’éducation par une baisse des crédits générale du MAAP MAAP Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Pêche pour l’ensemble des assistants d’éducation de France et de Navarre, est-ce vrai ?

Réponse

  1. Les crédits pour les AE AE Assistant d’éducation
    ou
    Autorisation d’engagement
    sont attribués par année civile... On ne
    connait donc pas ceux alloués pour n+1, quant à ceux de l’année n, ils doivent permettre de terminer l"année civile dans les mêmes conditions qu’elle a commencé...
  2. Il s’agit en effet de crédits et non de postes.
  3. Les crédits alloués pour 1 AE ne permettent pas de financer en
    totalité le coût (salaire + charges), le différentiel est de l’ordre de
    150 ¤/mois/agent et est pris en charge par les établissements ce qui n’est bien-sûr pas normal et que certains établissements ont tendance à ne plus accepter... ce qui peut entrainer une baisse du nombre d’AE (l’établissement n’embauchant qu’à hauteur des crédits dont il dispose).