Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Métiers > Enseignant.e > 23 novembre : appel à la mobilisation !

23 novembre : appel à la mobilisation !

mardi 22 novembre 2016

Pourquoi l’intersyndicale appelle les personnels à la mobilisation ?

  • Parce que depuis le début des discussions en 2015, les organisations syndicales ont informé les enseignants concernés par ce chantier relatif à l’évolution de leurs obligations de service voulu par l’administration ;
  • Parce que depuis le début des discussions en 2015, les organisations syndicales ont défendu les enseignants pour que ce chantier voulu par le gouvernement, qui aurait du viser une amélioration des conditions de travail en lien avec les évolutions du métier, n’aboutisse pas à une dégradation de celles-ci avec un alourdissement de leurs obligations de service ;
  • Parce qu’à ce jour, cet objectif n’est pas atteint et de nombreux collègues verront, à la entrée de septembre 2017, une augmentation de leurs obligations ou une réduction financière de leur rémunération avec, pour certains une classe supplémentaire ;
  • Parce qu’à ce jour, l’intersyndicale s’est mobilisée pour obtenir une première réduction sensible de cette dégradation avec l’application de la pondération 1,1 pour les enseignements en BTSA BTSA Brevet de Technicien Supérieur Agricole , avec le déplafonnement en BTSA ;
  • Parce qu’à ce jour, il reste au moins deux profils d’enseignants pénalisés, à savoir les enseignants victimes d’une majoration pour faibles effectifs et les enseignants, bénéficiaires du dispositif actuel de la première chaire avec 6 à 9 heures de cours en cycle terminal.

Aussi, alors que les discussions entamées après le préavis du dépôt de grève ont permis un premier déblocage, il est indispensable que les personnels se mobilisent ce 23 novembre par la grève et la participation au rassemblement parisien. Une délégation de l’intersyndicale sera reçue le 23 novembre par le cabinet.

Par votre mobilisation, vous placerez cette délégation en position de force pour discuter avec le ministère et défendre vos conditions de travail.

Tous en grève et tous à Paris

le mercredi 23 novembre !