Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > Année Bac Pro - C’est parti !

Année Bac Pro - C’est parti !

vendredi 25 mars 2016

Enregistrer au format PDF

Jeudi 24 mars 2016, le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire , en présence de près 90 personnes, a lancé une année de réflexion autour de la rénovation de la voie professionnelle et plus spécifiquement sur la question du Bac Pro 3 ans.

Le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire a décidé de faire de l’année 2016, une année de débats et de propositions au sujet de la réforme de la voie professionnelle et notamment du Bac Pro 3 ans.

Pour donner un point de départ à cette réflexion, il organisait à Paris une journée nationale sur la réforme de la voie professionnelle dans l’enseignement agricole, ses conséquences, ses enjeux notamment en terme de réussite scolaire, d’insertion professionnelle et de poursuite d’études.

Autour d’universitaires, de représentants de la profession agricole, d’élus, d’élèves et de parents d’élèves et bien sûr avec les personnels, un premier bilan de la
réforme de la voie professionnelle a débuté.

Le Snetap-FSU voulait pour cette première journée un regard croisé des différents partenaires de l’Enseignement Agricole Public.
Pour cela deux chercheur-euses ont alimenté la réflexion : Fabienne MAILLARD (Professeur des universités - Membre du laboratoire CIREL-Proféor de l’Université de Lille 3) et Vincent TROGER (ESPE ESPE Écoles supérieures du professorat et de l’éducation Nantes - Docteur en histoire).
Trois organisations syndicales représentaient les professionnel-les (La Confédération Paysanne, la FNSEA FNSEA Fédération nationale de syndicats d’exploitants agricoles et la Coordination rurale). Les parents d’élèves grâce à la FCPE FCPE Fédération des conseils de parents d’élèves des écoles publiques et la PEEP PEEP (Fédération) des Parents d’élèves de l’enseignement public -agri étaient également présents. Un représentant des élèves et étudiants, les organisations syndicales Syac-CGT CGT Confédération générale du travail , FO FO Force ouvrière -Enseignement agricole, Snuep-FSU, ont également participé au débat.

Brigitte GONTHIER MAURIN, Sénatrice CRC des Hauts de Seine, et membre du Comité de Défense et de Développement de l’Enseignement Agricole public était également présente ; elle a ouvert les débats avec Jean Marie LE BOITEUX (Secrétaire Général du Snetap-FSU).

Si les propositions de réponses divergent encore entre les différents partenaires, le constat est le même ou très proche sur la situation de la voie professionnelle sept ans après sa rénovation :

  • la perte de repères sur les objectifs du Bac Pro aujourd’hui,
  • la dévalorisation du BEPA BEPA Brevet d’études professionnelles agricoles et son poids sur le travail des équipes,
  • le manque de temps pour une formation professionnelle de niveau IV,
  • les problèmes d’application des dispositifs d’individualisation,
  • le manque de crédibilité de l’épreuve de contrôle …

Cette journée de lancement de l’année Bac Pro se prolongera rapidement dans les régions régions autour de thématiques plus précises (individualisation, professionnalisation, mixage des parcours et des publics ...).

Malgré l’invitation formelle plusieurs fois renouvelée au Ministre pour assister aux conclusions de cette première journée, les participants ont du constater son absence ou d’un / une de ses représentant-es. Un position incompréhensible qui ressemble à un refus de toute remise en cause de la RVP RVP Rénovation de la voie professionnelle .

Le Snetap-FSU donne maintenant rendez-vous au Ministre au mois d’octobre / novembre, à l’issue de cette année de travail et de réflexion.

Portfolio