Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Vie fédérale > Après leur rencontre avec M. Dussopt, les organisations jugent indispensable (...)

Après leur rencontre avec M. Dussopt, les organisations jugent indispensable un 22 mars d’ampleur !

mercredi 21 mars 2018

Enregistrer au format PDF

Les organisations CFE-CGC, CFTC, CGT CGT Confédération générale du travail , FO FO Force ouvrière , FA-FP, FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire et Solidaires ont rencontré à leur demande aujourd’hui Monsieur Olivier Dussopt ( secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics " chargé de la Fonction Publique" )

Dans un courrier daté du 7 mars, elles avaient en effet rappelé au Ministre que tout dépôt de préavis de grève nécessitait l’ouverture de négociations sur les points mis en avant dans un préavis.

Dans les discussions de ce jour, les organisations ont tout d’abord réaffirmé l’urgence à améliorer le pouvoir d’achat des plus de 5 millions d’agent-es de la Fonction publique (fin du gel de la valeur du point d’indice, rattrapage des pertes subies mais aussi abrogation du jour de carence).

Elles ont dit également leur inquiétude et leurs désaccords après la présentation du document d’orientation pour l’ouverture de 4 nouveaux chantiers dans la Fonction publique pour « refonder le contrat social avec les agents ».
Les organisations ont insisté sur la nécessité de préserver le statut général des fonctionnaires et les statuts particuliers, qui permettent de répondre aux besoins de la population sur l’ensemble du territoire et qui garantissent l’égalité entre les usagers.

Elles ont dit leur désaccord au recours au contrat comme modalité de recrutement et la nécessité de créer des emplois statutaires dans les nombreux services qui en ont besoin.

Elles continuent d’exiger de pouvoir discuter d’un nouveau plan de titularisation des contractuel-les et de nouvelles mesures pour combattre la précarité ce qui s’oppose à la volonté du gouvernement de supprimer 120 000 postes sur le quinquennat.

Si Monsieur Dussopt s’est dit ouvert au dialogue et à l’écoute des préoccupations des organisations syndicales, il n’a apporté aucune réponse satisfaisante.

Les organisations appellent toutes et tous les agent-es de la Fonction publique à être massivement en grève ce jeudi 22 mars et à participer aux manifestations afin de faire entendre leurs exigences et leurs propositions pour conforter la Fonction publique et le rôle des agent-es.

Les organisations ont prévu de se revoir le 27 mars pour faire une analyse de la journée du 22, des réponses gouvernementales et des perspectives à envisager.

Les Lilas le 19 mars 2018