Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > Aquitaine > Aquitaine - Effectifs rentrée 2015, (...)

Enregistrer au format PDF

Aquitaine - Effectifs rentrée 2015, le Snetap-FSU interpelle le SRFD

vendredi 13 novembre 2015

Enregistrer au format PDF
< Retour à la carte des régions

Lors des derniers CTREA CTREA Comité Technique Régional de l’Enseignement Agricole

Son rôle
et CREA, les évolutions des effectifs présentés par le DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt / SRFD SRFD Services Régionaux de la Formation et du Développement ont clairement mis en avant la baisse des effectifs de l’enseignement agricole public aquitain. Le Snetap FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire demande au SRFD de mettre en place rapidement un groupe de travail sur cette problématique qui met en danger des établissement et des formations.

Si les problèmes de recrutement sont différents selon les filières et les départements, la baisse est particulièrement inquiétante sur la voie professionnelle (CAPA CAPA Certificat d’Aptitude Professionnelle Agricole

Commission Administrative Paritaire Académique
+ Bac Pro). Mais elle devient véritablement critique dans les 2nd professionnelles qui perdent près de 10 % des effectifs. Une baisse qui aura des conséquences sur au moins 3 ans.

Pour le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire ces problèmes sont le fruit d’une politique de seuil qui dure depuis dix ans. Elle conduit en définitive à un manque chronique de dynamisme avec ce système implacable d’une ouverture contre une fermeture (qui se vérifie de façon criante cette année encore).

Cette perte de vitesse de la voie professionnelle est aussi l’aboutissement de l’échec de la RVP RVP Rénovation de la voie professionnelle .

Mais la baisse des effectifs est certainement aussi le résultat de la politique de rétention des élèves menée par l’Éducation Nationale en Aquitaine (les établissements remarquent un décalage entre les intentions des familles lors des salons et des portes ouvertes et le recrutement réel).

Enfin, les difficultés de remplissage des formations découlent de relations complexes avec les professionnels et du manque de valorisation des métiers.

Au regard des risques qui pèsent aujourd’hui sur le fonctionnement des établissements et le choix des familles, une réflexion doit s’engager d’urgence avec l’ensemble des acteurs sur ces questions de recrutement et d’offres de formation.

Le Conseil Syndical Régional du Snetap-FSU demande au DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt / SRFD SRFD Services Régionaux de la Formation et du Développement de réunir très rapidement un groupe de travail sur ces problématiques.