Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > Aquitaine > Aquitaine : Mobilisation du 24 (...)

Enregistrer au format PDF

Aquitaine : Mobilisation du 24 novembre 2015

Le Snetap-FSU rencontre le DRAAF pré-figurateur et le SRFD Aquitaine

dimanche 29 novembre 2015

Enregistrer au format PDF
< Retour à la carte des régions

Dans le cadre de la mobilisation nationale pour la défense de l’Enseignement Agricole Public, une délégation du Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire a rencontré, le mardi 24 novembre 2015 à Bordeaux, la Directrice Régionale par intérim et la SRFD SRFD Services Régionaux de la Formation et du Développement Aquitaine. Le vendredi 27 novembre à Limoges, le Snetap-FSU, en délégation Inter-Régionale (Aquitaine – Poitou Charentes – Limousin), a également rencontré le DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt pré-figurateur de la nouvelle région.
Les représentants de FO FO Force ouvrière -Enseignement agricole étaient excusés lors de ces deux rencontres.

Ces deux rendez-vous ont été l’occasion d’alerter une nouvelle fois les Directions Régionales et le SRFD SRFD Services Régionaux de la Formation et du Développement sur la fragilisation manifeste de l’Enseignement Agricole Public. Au travers d’exemples régionaux très concrets, le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire a dénoncé le désengagement des pouvoirs publics depuis de nombreuses années dans l’Enseignement agricole. Les principaux points soulevés :

  • une réforme territoriale pour laquelle nous n’avons aujourd’hui aucune information. Nous avons interrogé notre autorité académique sur ses conséquences pour l’Enseignement agricole public dans notre région : quelle organisation des services ? quelle carte des formations ? quelle répartition de la DGH DGH Dotation globale horaire  ? … Le Snetap-FSU a exigé des réponses rapides notamment à l’occasion d’un CTREA CTREA Comité Technique Régional de l’Enseignement Agricole

    Son rôle
    commun dès le début d’année.
  • un nouveau recul de l’Enseignement Agricole Public aquitain dans un contexte de pic démographique. En effet aucun établissement public aquitain n’atteint l’objectif des effectifs fixés l’an passé. Des chiffres inquiétants qui exigent une réflexion régionale avec l’ensemble des acteur-rices. C’est la demande portée par le Snetap-FSU.
  • une gestion des services administratifs qui pose de nombreux problèmes pour les établissements et qui provoque de véritables difficultés pour les personnels. Le Snetap-FSU a particulièrement insisté sur les situations difficiles de l’EPL EPL Établissement Public Local Bordeaux-Gironde et du LPA LPA Lycée Professionnel Agricole de Sabres. Il a réclamé des moyens urgents pour ces deux établissements et un plan régional pour l’ensemble des EPL.
  • un désengagement régional pour les langues vivantes. Depuis plusieurs années le Snetap-FSU dénonce le traitement des chaires de langues dans nos établissements avec des programmes qui ne sont pas respectés, des postes en danger, des choix. Le Snetap-FU a exigé le respect des horaires des référentiels et le maintien des postes.
  • un plan de déprécarisation qui a fait long feu et un recours persistant à des contrats précaires particulièrement dans les CFA CFA Centre de Formation d’Apprentis et CFPPA CFPPA Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole
    (formation continue pour adultes)
    . Le Snetap-FSU a exigé un le respect du protocole national et, sur cette base, une harmonisation des conditions d’emploi dans la grande région.

Dans le même temps, l’intersyndicale a également interpellé les candidat-e-s aux élections régionales.

Au delà de cette semaine de mobilisation nationale les personnels continueront à réclamer une réelle priorité pour l’enseignement agricole public. Ils persisteront à défendre un service public de formation permettant la réussite de tous les élèves, étudiants-es, apprenti-es et stagiaires.

Bordeaux le 28 novembre 2015