Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > AuvergneRhône-Alpes > Auvergne-Rhône Alpes : préavis de (...)

Auvergne-Rhône Alpes : préavis de grève pour le 18 janvier

vendredi 13 janvier 2017

< Retour à la carte des régions

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public
Fédération Syndicale Unitaire
Section de Contamine sur Arve
snetap snetap-fsu.fr
Contamine/Arve le 3 Janvier 2017

à Mr Wauquier,
Président de la région Auvergne-Rhône Alpes
M. Vinçon
Directeur Général de l’Enseignement et de la Recherche
Objet : Dépôt de préavis de grève

Monsieur le président de la Région Auvergne Rhône Alpes, Monsieur le DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche ,

Le SNETAP- FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire dépose ce jour un préavis de grève reconductible, à la demande des Personnels ATT ATT Adjoint technique territorial (agent TOS décentralisé) du Lycée professionnel de Contamine sur Arve et de l’ensemble des collègues qui les soutiennent, pour le mercredi 18 Janvier 2017.
Le contexte qui amène les Personnels à cette décision est le suivant :

Les agents se sont réunis dans l’heure mensuelle d’information syndicale et ont exprimé à cette occasion leurs inquiétudes, leurs difficultés voire leur souffrance quant à leur situation.
Il est difficile de hiérarchiser et d’établir précisément toutes les causes de ces difficultés, mais on peut cependant établir deux catégories de problèmes qui appellent des réponses de la part de la Région Auvergne Rhône-Alpes.

1- A court terme : La situation de deux agents en contrat emploi d’avenir : Monsieur LAMOURY Lucas et Madame PASSAQUAY Aurélie

Monsieur LAMOURY Lucas et Madame PASSAQUAY Aurélie sont en contrat emploi d’avenir depuis trois ans. Ils sont intégrés à l’équipe et efficaces, après une période de formation dans laquelle se sont investis notamment deux tuteurs. Leurs contrats sont arrivés à échéance au mois de décembre.
L’équipe s’inquiète tout à la fois pour ces deux agents, dont l’avenir professionnel serait de nouveau précaire en cas de non réintégration, et pour eux même, car ils sont indispensables à la réalisation de l’ensemble des tâches à accomplir.

2- A moyen terme : l’avenir des tâches et de l’organisation de l’équipe des agents de cuisine d’entretien et d’hygiène de l’EPLEFPPA.

Au delà de cette question très sensible des agents en fin de contrat d’avenir, les agents ressentent un manque de considération pour leur travail, un flou quant à l’organisation (beaucoup de demandes à très court terme sans vision globale), le sentiment parfois d’être débordés, souvent de ne pas être en situation de faire correctement leur travail.
Par ailleurs, des agents enchaînent les CDD CDD Contrat à durée déterminée sans comprendre pourquoi cela ne débouche pas sur une titularisation.
Enfin, un manque de transparence apparaît sur les moyens mis à disposition par la région face aux besoins. Il semble que des emplois occupés par des titulaires partis à la retraite ne sont pas pourvus.

Pour ces raisons, nous demandons :

1.Le réengagement de Monsieur LAMOURY Lucas et Madame Aurélie PASSAQUAY au sein de l’EPLEFPPA de Contamine sur Arve, tel qu’annoncé initialement, avec de nouveaux contrats de travail en continuité avec les précédents.

2. La mise en place rapide à l’initiative de la Région Auvergne Rhône Alpes, d’un dialogue permettant d’apporter toutes les clarifications nécessaires.

Ne doutant pas de l’attention que vous saurez porter à cette situation, recevez, Monsieur le Président de région, Monsieur le DGER, l’expression de nos sentiments distingués.

Pour la section locale de Contamine sur Arve, Mme RIGAUX Magali
Pour la section régionale de Rhône Alpes, M RIPOCHE René