Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Les Communiqués > Bernard Mauboules nous a quitté

Bernard Mauboules nous a quitté

vendredi 6 avril 2018

Enregistrer au format PDF

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Bernard Mauboules, le 20 mars dernier.
Bernard était un syndicaliste aux convictions profondes et un militant de la première heure du Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire .

Bernard était un homme de conviction, dont la pugnacité mais aussi le sens du dialogue ont souvent été évoqués par les militantes et les militants qui l’ont accompagné et qui se sont remémorés les combats menés.
Les mêmes camarades ont aussi souligné la convivialité de Bernard. Nombreux sont ceux qui se souviennent encore des manifestations animées par sa trompette et l’accordéon de Chantal faisant de ces cortèges de véritables moments festifs sans rien lâcher au revendicatif.

Bernard était un militant de la première heure du Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire .
D’abord au niveau local, à Pau où il aura été à l’origine de nombreux engagements de camarades et je sais qu’il y a beaucoup de militant.es pour qui Bernard aura été un mentor et restera un modèle.

Mais Bernard a aussi été un membre important de notre syndicat au niveau national. Le mot pilier est revenu dans la bouche de beaucoup de camarades tant il apparaissait comme un homme solide, un roc.
Toutes les semaines, le lundi soir, il prenait la « Palombe Bleu », ce train de nuit reliant Paris pour y assurer ses mandats nationaux. Et après les batailles menées pour la défense du service public d’éducation ou pour l’égal accès de tous les jeunes à l’École publique ou encore pour l’amélioration des conditions de travail des personnels … chaque jeudi il redescendait, toujours par le train de nuit, pour un retour le vendredi matin afin d’assurer ses cours au lycée. La notion de son engagement prend ici tout son sens.

Il a d’abord été Secrétaire catégoriel des enseignants, élu en CAP CAP Commission administrative paritaire

C’est une instance de représentation et de dialogue de la fonction publique française.

Les CAP sont chargées d’examiner des situations individuelles, mais elles soumettent aussi parfois des motions à caractère collectif.
et principal négociateur du statut des Professeurs certifiés de l’Enseignement agricole. C’était en 1992. Une négociation complexe ou l’opiniâtreté de Bernard aura permis de faire aboutir un dossier pour lequel nous continuons de nous battre aujourd’hui et qui bénéficie à de nombreux collègues.

Il a ensuite été élu Secrétaire Général Adjoint de 1991 à 1996, auprès de Michel Deschamps, d’Alain Clément et d’Annick Merrien. Il était en charge du secteur « Politique scolaire et laïcité ». Un secteur qui n’était pas un hasard pour lui tant il croyait d’abord à l’importance de l’École comme élément d’émancipation de la jeunesse. Mais c’était un choix aussi en cohérence avec son attachement viscéral à la laïcité.

Bernard était un érudit et un historien. Preuve, s’il en faut de cette culture, une partie de ses écrits sur la laïcité et sur l’histoire du syndicalisme sont encore des outils importants que le Snetap-FSU utilise dans les formations syndicales des nouvelles et nouveaux élu.es.
D’ailleurs pour son dernier mandat au sein du CSN CSN Conseil Syndical National , après son départ à la retraite, il a animé le secteur formation syndicale du Snetap-FSU. Là encore un choix qui ne doit rien au hasard car Bernard avait cette volonté farouche de transmettre son expérience, son savoir mais aussi ses valeurs. D’abord bien sur auprès de ses élèves et étudiant.es, mais aussi auprès de ses camarades du Snetap-FSU.
Bernard était un passeur.

Le Secrétariat Général du Snetap-FSU lui a rendu hommage le mercredi 28 mars lors de ses obsèques à Montardon et dit à ses enfants et petits enfants que la flamme syndicale que Bernard aura allumé chez beaucoup d’entre nous, nous continuerons de l’entretenir et de la faire vivre.

Portfolio