Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > > Bourgogne : Déclaration au CTREA

Enregistrer au format PDF

Bourgogne : Déclaration au CTREA

dimanche 19 octobre 2014

Enregistrer au format PDF
< Retour à la carte des régions

Déclaration liminaire des représentants des personnels SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire , au CTREA CTREA Comité Technique Régional de l’Enseignement Agricole

Son rôle
Bourgogne d’ octobre 2014.


Heures d’individualisation :

Nous avons toujours dénoncé le fait que les heures d’individualisation ne soient pas intégrées aux fiches de service des personnels. Cependant nous dénonçons le fait que d’année en année, leur nombre soit réduit à peau de chagrin. Ce qui faisait le c½ur de la réforme du lycée, est vidé de sa substance. Les élèves sont les grands perdants.

Elèves de la voie professionnelle :

Depuis la réforme de la voie professionnelle, les élèves ont « perdu » une année de formation. Or que propose l’administration aux élèves en difficulté qui auraient besoin de quatre années pour obtenir leur diplôme dans de bonnes conditions ? Plus ou presque plus d’heures d’individualisation, aucune ouverture de classe spécifique, qui pourrait permettre à certains élèves de faire le parcours en quatre ans, aucune proposition d’ouverture de CAPA CAPA Certificat d’Aptitude Professionnelle Agricole

Commission Administrative Paritaire Académique
. Là encore, les élèves sont les grands perdants, mais également les personnels, qui sont confrontés à des élèves en difficulté, démotivés.

Remplacement des personnels :

Nous constatons que dans une matière certains élèves n’ont pas eu d’enseignant depuis le début de l’année. D’autres agents administratifs ne sont pas remplacés. Nous demandons que le remplacement des agents en congé maladie, maternité ou autre soit garanti, pour la réussite des élèves et le bon fonctionnement des services.

DGH DGH Dotation globale horaire et classes gelées :

Nous dénonçons le fait que la classe de 4eme de l’Enseignement Agricole soit toujours gelée à Auxerre, de même que celle de Chatillon sur Seine. Nous réaffirmons notre mandat, qui est que chaque département dispose au moins d’une classe de 4eme et d’une classe de 3eme, dans l’Enseignement Agricole Public.

Moyens en DGH pour la rentrée 2015 :

L’ouverture du BTS BTS Brevet de technicien supérieur de Chatillon a été validée, les heures ont été données pour la première année ; il est impensable que la deuxième année ne soit pas couverte par une augmentation adéquate de la DGH régionale.

Organisation des élections professionnelles de décembre 2014 :

Nous demandons à l’administration de veiller à un déroulement exemplaire des élections, en particulier en matière d’exactitude des listes électorales, d’information des agents sur les modalités de vote (possibilité de vote par correspondance), de fourniture du matériel de vote, de déroulement et de dépouillement du scrutin.