Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > Rénovation du CAP Agricole : la DGER méprise l’avis des personnels

Rénovation du CAP Agricole : la DGER méprise l’avis des personnels

mercredi 11 février 2015

Enregistrer au format PDF

Le 10 février 2015, la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche a présenté devant le CNEA CNEA Conseil national de l’enseignement agricole , les projets de référentiels des CAP CAP Commission administrative paritaire

C’est une instance de représentation et de dialogue de la fonction publique française.

Les CAP sont chargées d’examiner des situations individuelles, mais elles soumettent aussi parfois des motions à caractère collectif.
Agricoles "Agriculture des régions régions chaudes", "Lad Cavalier d’entrainement", "Opérateur en Industrie Agro-alimentaire" et "Métiers de l’agriculture".
Ces textes ont été adoptés malgré une opposition longue et déterminée des organisations syndicales représentants la très grande majorité des personnels de l’enseignement agricole (public – privé).

Depuis plusieurs mois le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire conteste, avec le Snerma-FO FO Force ouvrière et le Syac-CGT CGT Confédération générale du travail , des éléments importants de la rénovation du CAP CAP Commission administrative paritaire

C’est une instance de représentation et de dialogue de la fonction publique française.

Les CAP sont chargées d’examiner des situations individuelles, mais elles soumettent aussi parfois des motions à caractère collectif.
Agricole.
Sur ces nouveaux référentiels CAPA CAPA Certificat d’Aptitude Professionnelle Agricole

Commission Administrative Paritaire Académique
, nous avons à de nombreuses occasions rappelé notre opposition ferme sur les points concernant les modalités d’évaluation, le nombre aléatoire de semaines de stages, le développement des heures non affectées et l’absence de prise en compte de la formation des élèves à la sécurité avant le départ en stage (voir en annexe la déclaration de l’Intersyndicale devant le CNEA CNEA Conseil national de l’enseignement agricole du 19 02 2015).

Malgré la représentativité et la légitimité des organisations qui se sont exprimées contre ces référentiels et la force des arguments portés, l’administration a refusé la moindre évolution de ces textes, s’enfermant dans une position dogmatique, qui n’a pour seule justification que la volonté d’économie d’emplois.

Pourtant nous avions rappelé qu’au delà du dialogue normal au travers des différentes instances et conformément à la demande du ministre faite le 27 octobre 2014, des négociations particulières, devaient s’engager entre la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche et les organisations syndicales représentants les personnels.

Pour notre part nous avons porté ce dialogue jusqu’au bout. Mais nous devons constater à l’occasion de cette dernière instance que ce dialogue n’a été qu’à sens unique.

La DGER en niant la valeur du vote des personnels de l’enseignement agricole, a donc donné le ton de ce qu’est pour elle le dialogue social et la notion de négociation. Le Snetap-FSU en tirera toutes les conséquences pour les prochaines discussions qui doivent s’engager.