Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Les lettres du SNETAP au Ministre, à la DGER > États généraux de l’ALIMENTATION

États généraux de l’ALIMENTATION

mercredi 28 juin 2017

Enregistrer au format PDF

à Monsieur Stéphane TRAVERT
Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation 78, rue de Varenne
75349 PARIS 07 SP

Monsieur le Ministre,

Le Président de la République, lors de son déplacement au lycée agricole public des Vaseix à Limoges, le 9 juin 2017, a confirmé la tenue d’États Généraux de l’alimentation, début juillet.

Dans son discours devant le monde agricole il a chargé votre Ministère d’organiser et de piloter ces États Généraux avec « l’espoir que les paysans vivent de leur production, pour accompagner la transformation du monde agricole productiviste, pour répondre aux attentes des consommateur.rices, pour préserver la souveraineté alimentaire... ».

Il a, par ailleurs, déclaré aux jeunes du lycée que « l’État est à vos côté, au côté de tous ces jeunes qui ont une place à prendre et feront l’agriculture de la France de demain... Les enseignant.es et les jeunes, vous êtes enthousiastes, vous avez envie de réinventer, faites cette transformation ».

L’Enseignement Agricole Public est de fait un acteur clé de l’agriculture de demain et le Snetap- FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire , première organisation syndicale de l’EAP EAP Enseignement Agricole Public
ou
Emploi d’avenir professeur
, en a pris la mesure depuis plusieurs années et cela sous différentes formes.

En effet, il a organisé en 2011 ses journées d’étude sur le thème « agriculture et ruralité ».

Il a participé à l’élaboration et approuvé le projet agro-écologique, prolongé par le plan « enseigner à produire autrement » précisé dans la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt publiée au JO du 14 octobre 2014.

Il a également adressé une lettre au Président de la République à l’occasion de la COP 21 à Paris en décembre 2015 et avancé21 propositions.

Il a participé au rapport « 1 million d’emplois pour le climat » publié par la plate forme emplois-climat.

Par tous ces travaux, le Snetap-FSU montre qu’il fait de la question des modèles agricoles, des enjeux économiques, sociaux et environnementaux, un point central de ses réflexions et propositions.

Il en fait un débat central parce que l’agriculture et les agriculteurs sont à la fois responsables et victimes des modèles productivistes.

Il en fait un débat central parce que les personnels de l’EAP ont à cœur de former les actuel.les et futur.es professionnel.les du monde agricole, de la forêt, de la pêche, de l’alimentation, soucieux de l’environnement et en capacité de vivre dignement de leur métier, comme le souhaite le Président de la République.

Enfin, il en fait un débat central parce que les questions de la baisse des rendements, de la volatilité des prix, de la souveraineté alimentaire sont aussi au cœur de ses préoccupations.

L’évolution nécessaire des modes de production ne pourra se faire sans un enseignement agricole public, des exploitations et ateliers technologiques supports et une formation tout au long de la vie renforcés, confortés pour qu’ils puissent guider les futurs agriculteur.ices, pêcheur.euses, sylviculteur.rices, consommateur.rices « dans des choix plus en accord avec un futur juste et durable ».

Ainsi, vous l’aurez compris, Monsieur le Ministre, la FSU et le Snetap-FSU, respectivement 1ère organisation syndicale du MAA et 1ère organisation syndicale de l’EAP, souhaitent participer activement aux États Généraux de l’Alimentation pour porter des propositions socialement économiquement et écologiquement justes, ambitieuses et généreuses.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, nos respectueuses salutations.

Jean Marie LE BOITEUX
Secrétaire Général Snetap-FSU