Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > Groupe de travail Bac Technologique - Compte rendu

Groupe de travail Bac Technologique - Compte rendu

jeudi 8 octobre 2015

Enregistrer au format PDF

Le groupe de travail "Bac STAV" du Snetap-SFU s’est réuni le 7 octobre 2015. A l’ordre du jour le bilan de la première session du nouvel examen.

1. Session examen
A ce jour, nous n’avons toujours pas les résultats nationaux, régionaux et par épreuve du baccalauréat technologique.
Compte tenu des problèmes apparus lors de cette première session, il est nécessaire :

  • pour le rattrapage, de garder meilleure des deux notes,
  • pour l’épreuve E5 de demander aux candidats de choisir a priori HG ou philo,
  • de ne pas permettre aux candidats de changer ses choix d’épreuves le matin du rattrapage,
  • que l’inspection mette en ligne des sujets 0 pour toutes les épreuves (1er et 2e groupe) et un pool de sujets nationaux pour l’épreuve E2,
  • De cadrer l’épreuve E2 :
  1. les centres doivent avoir le matériel adéquat
  2. par la mise en place d’une banque de sujets nationaux (car il faut au moins 10 documents iconographiques+10 documents sonores et leur script PAR sujet !)
  3. il y a trop de thèmes (fait alimentaire, territoire, environnement, développement durable + ceux du bac S). Ils manquent de lien avec l’EIL.
  4. Il est nécessaire de séparer les épreuves de LV1 et LV2 à ne pas mettre la même demi-journée.
  5. Il faut revoir la grille d’évaluation qui est trop sclérosante (pas possible d’avoir entre 12 et 20).

De plus, alors que la note de service précise bien que l’ouverture du livret se fait AUSSI au moment du 2e groupe, cela n’a pas été le cas dans de nombreux centres de correction. Le remplissage de ce livret d’ailleurs n’est pas clair. En effet, comment le remplir ? Quelles notes faut-il prendre en compte ? Quel est le poids de ces CCF CCF Contrôle Certificatif en cours de Formation dans la note qui apparaîtra par épreuve ?
Pour ce qui est du dossier technologique, les jurys ont du évaluer de trop nombreux candidats (16 par jour) ! Il est assez inquiétant de constater que de nombreux correcteurs ne maitrisaient pas la nouvelle forme (grille) d’évaluation. De plus, trop de jurys n’avaient pas de profs technologiques ou étaient seuls.

2. Premier bilan après la première session
Pour les collègues, il est nécessaire d’alléger les programmes en Maths et en LV LV Langue Vivante notamment. Tous sont inquiets de la baisse des effectifs qui est une conséquence de la mise en place du bac pro 3 ans, d’un problème de communication et d’une méconnaissance des CIO de nos formations (notamment EIL). On note d’ailleurs des baisses d’effectifs encore plus inquiétantes dans les EIL AVE, TA.
Pour ce qui est de l’AP, il se fait souvent en classe entière. C’est souvent de la préparation de dossier ou encore de la méthodologie, parfois de l’orientation. Force est de constater que souvent les élèves ne voient pas la différence entre l’AP et les cours...
Pour ce qui est des EIL : pb de répartition des heures, du stage collectif. La limite barrière transformation et production. Pb de répartition heures selon les matières.
Les grilles horaires sont trop imprécises, elles devraient intégrer en volume horaire enseignant des heures de suivi de dossier.
Quant à la pluridisciplinarité, elle se révèle trop souvent une usine à gaz (surtout pour les stages collectifs), avec horaires, volume collègues, plages trop peu précis ...Le contenu n’est pas assez précis. Les enseignants sont trop souvent amenés à faire du bénévolat.

3. Stages
Les élèves rencontrent des difficultés pour trouver des lieux de stage dans la filière aménagement. L’outil numérique PRONOTE peut être utilisé pour le suivi des stages. ATTENTION au nouveau projet de convention de stage !

Il faut dans l’enseignement modulaire, plus de liens entre les modules notamment entre la biologie écologie et le module M9.

Pour certaines régions régions et certaines options, il a été constaté des difficultés pour la poursuite d’études (manque de place dans certaines options).