Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > HSE - Stop au mépris ! Les élèves et les enseignants méritent mieux que (...)

HSE - Stop au mépris ! Les élèves et les enseignants méritent mieux que cela

vendredi 7 octobre 2016

Enregistrer au format PDF

La DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche doit notifier dès à présent aux SRFD SRFD Services Régionaux de la Formation et du Développement et aux établissements le montant des heures destinées aux dispositif d’individualisation.

Pourtant prévue par les notes de service DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche /SDPFE/2016-498 du 16/06/2016 et DGER/SDPFE/2015-684 du 03/08/2015, pour le 31 juillet au plus tard la notification aux EPL EPL Établissement Public Local et aux DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt -SRFD SRFD Services Régionaux de la Formation et du Développement du montant des HSE HSE Heures supplémentaires effectives dans le cadre des dispositifs d’individualisation n’est pas connu à ce jour.

Or cette notification est indispensable pour les équipes pédagogiques pour commencer leur projet avec les élèves des filières générales, technologiques et professionnelles. Certaines ont d’ores et déjà commencé leurs actions à destination des élèves mais sans savoir le montant réel qui leur sera attribué...gageons qu’elles n’auront pas de mauvaises surprises et qu’elles ne devront pas stopper des projets d’individualisation avec leurs élèves…

C’est pour cette raison que la notification des HSE dans le cadre du dispositif d’individualisation doit se faire en direction des DRAAF-SRFD puis des EPL immédiatement.

Si la notification du montant de ces heures effectives d’enseignement (HSE) n’était pas faite avant la fin du mois d’octobre, alors le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire prendrait ses responsabilités, en conscience, et demanderait aux enseignants des lycées agricoles publics de stopper tous les actions en faveur de l’individualisation pour dénoncer le retard inacceptable et insupportable pris par l’annonce des moyens en faveur de ce dispositif et la crainte réelle de non paiement de ces heures !