Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Enseignement supérieur > IAVFF : élections du 3 novembre 2015 : Profession de foi des candidats des (...)

IAVFF : élections du 3 novembre 2015 : Profession de foi des candidats des listes présentées par la FSU

jeudi 29 octobre 2015

Enregistrer au format PDF

L’IAVFF IAVFF Institut Agronomique Vétérinaire et Forestier de France remplace Agreenium et rassemble l’ensemble des établissements de l’enseignement supérieur agricole public et, actuellement, deux établissements de l’Université de Lorraine (ENSAIA et ENSTIB) ainsi que quatre établissements de recherche (Anses, Inra, Cirad et Irstea)".

D’autres établissements publics ou privés pourront rejoindre ensuite l’institut.
L’IAVFF IAVFF Institut Agronomique Vétérinaire et Forestier de France est un établissement public administratif de coopération qui a pour mission :

  • élaborer et mettre en ½uvre de stratégies de recherche et de formation communes aux établissements ;
  • transférer des résultats de la recherche et l’innovation en appui à l’enseignement technique agricole ;
  • apporter au ministre chargé de l’agriculture une expertise en matière de formation, de recherche, d’innovation, de développement et de transfert de technologie.

L’IAVFF peut aussi être accrédité pour délivrer des diplômes nationaux dans les domaines correspondant aux compétences spécifiques de ses membres.
Son conseil d’administration détermine les orientations générales relatives aux actions mises en ½uvre par l’IAVFF. Les personnels des établissements seront représentés par 12 élus (sur 40 membres) dont, pour les établissements d’enseignement supérieur, 2 IATOS IATOS Personnels ingénieurs, administratifs, techniciens, ouvriers, et de service , 2 MC et autres enseignants et 2 PR.

La FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire , première organisation syndicale de l’enseignement agricole, a toujours été porteuse des revendications des personnels, tant au plan local que national, afin de défendre un service public d’enseignement supérieur et de recherche de qualité et respectueux des personnels. Opposée à la création de cet IAVFF qui complexifie encore plus un mille-feuille administratif et qui nécessite des besoins financiers et en personnels importants juste pour fonctionner (environ 30 postes budgétaires lui sont réservés), la FSU est et restera attentif à ce que l’IAVFF ne devienne pas un outil de pilotage par le budget toujours plus contraint et ne gène pas les liens que les établissements de l’enseignement supérieur agricole tissent avec les autres acteurs de l’enseignement supérieur et la recherche.

Les listes présentées par la FSU comprennent des candidats IATOS et enseignants-chercheurs qui s’engagent plus particulièrement à :

  • représenter l’ensemble des personnels des établissements dans un travail collectif des élus (titulaires et suppléants), en lien avec les organisations syndicales, pour préparer les dossiers,
    transmettre les informations et faire remonter les attentes et les interrogations ;
  • promouvoir et développer des règles de fonctionnement démocratique au sein de l’IAVFF ;
  • faire respecter l’autonomie et les missions des établissements constituant l’institut ;
  • défendre les statuts et les missions des personnels ;
  • avoir une vigilance accrue face au développement des emplois précaires dans nos établissements, afin que l’IAVFF ne soit pas une nouvelle voie pour augmenter la part d’embauche de personnels contractuels.
    Les candidats dans les trois collèges de l’enseignement supérieur

Une rapide présentation de l’IAVFF et des différences avec Agreenium.