Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Vie fédérale > Jeunesse en milieu rural : Le Snetap-FSU auditionné par le CESE

Jeunesse en milieu rural : Le Snetap-FSU auditionné par le CESE

vendredi 4 novembre 2016

Enregistrer au format PDF

Le mardi 20 septembre 2016, le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire était auditionné par le CESE sur les questions de la jeunesse en milieu rural.

Le Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) a reçu en juillet une saisine du Premier Ministre pour « apporter son expertise dans la compréhension des besoins et aspirations de la jeunesse rurale » et proposer « de nouvelles voies d’action permettant aux jeunes de s’épanouir et de trouver pleinement leur place dans notre République. »

Deux sections travaillent conjointement sur l’élaboration d’un rapport : la section aménagement durable du territoire et la section de l’éducation, de la culture et de la communication.

Dans le cadre de ces travaux, le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire a été auditionné par cette dernière le mardi 20 septembre 2016 sur la question plus précise : « quelle place pour la jeunesse dans l’espace rural ? ».

Lors de cette audition le Snetap-FSU a d’abord rappelé que ce sujet est au cœur de ses préoccupations depuis longtemps et avait fait notamment l’objet d’une thématique abordée lors des journées d’études « de l’agriculture à la ruralité » en 2011.

Dans son intervention le Snetap-FSU a souligné les éléments indispensables au maintien de la jeunesse en milieu rural mais aussi à son ouverture au monde : des emplois qualifiés, la présence et la qualité de services publics, le maintien de structures à taille humaine, des transports en commun développés et accessibles, du numérique pour tous, une école publique et laïque de la maternelle à l’enseignement supérieur.

Sur ce dernier point le Snetap-FSU, s’appuyant sur les travaux du CEREQ, a confirmé que l’école rurale est une école de la réussite, comme le prouve les tests de fin de cycle. Pour autant les jeunes ruraux sont proportionnellement les moins représentés dans les études supérieures longues. Cette donnée est la preuve qu’il y a aujourd’hui un problème pour cette jeunesse rurale a transformé son savoir réel au delà du lycée.
Face à cela les lycées agricoles jouent un rôle important dans l’émancipation et l’ouverture de ces jeunes au monde. Contrairement aux craintes exprimées par la commission le Snetap-FSU est persuadé que grâce à ses spécificités (ESC ESC Éducation socio culturelle , exploitations et ateliers technologiques ...), ses infrastructures très riches (internats, amphithéâtres, CDI CDI Contrat à durée indéterminée / CDR, …), sa structure originale (lycée polyvalent associé au sein des EPL EPL Établissement Public Local aux CFA CFA Centre de Formation d’Apprentis et CFPPA CFPPA Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole
(formation continue pour adultes)
, ...) l’Enseignement Agricole public lutte contre l’enfermement rural. Il rappelle à cette occasion son mandat d’une scolarité obligatoire jusqu’à 18 ans pour permettre aux jeunes d’acquérir des connaissances générales les plus poussées leur permettant d’affronter un monde de plus en plus complexe.

Retrouvez l’interview de Jean Marie LE BOITEUX, Secrétaire Général du Snetap-FSU sur le site du CESE http://www.lecese.fr/content/questions-jean-marie-leboiteux-snetap-fsu-la-place-de-la-jeunesse-dans-le-monde-rural