Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > L’essentiel du CNEA du 1er juin 2016

L’essentiel du CNEA du 1er juin 2016

vendredi 3 juin 2016

Enregistrer au format PDF

Le mercredi 1er juin 2016, le Comité National de l’Enseignement Agricole été reconvoqué après l’absence de quorum à la réunion initialement prévue le 19 mai.
Il devait se prononcer sur les projets de référentiels et les grilles horaires des classes de 4ème et 3ème de l’Enseignement agricole ainsi que sur le projet de référentiel du BEPA BEPA Brevet d’études professionnelles agricoles « travaux en exploitation de polyculture élevage ».

Dans son intervention liminaire le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire a demandé la transposition aux personnels de l’EAP EAP Enseignement Agricole Public
ou
Emploi d’avenir professeur
des mesures de revalorisation des salaires annoncée pour les enseignants de l’Education nationale.
Il a également demandé la transposition de la décision du Président de la République du maintien des crédits pour les organisme de recherche, pour les organismes publics du MAAF MAAF Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt .

Avant l’étude des textes, le CNEA CNEA Conseil national de l’enseignement agricole a procédé à la désignation de trois personnalités qualifiées au CNESERAAV CNESERAAV Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche agricole, agroalimentaire et vétérinaire . Olivier BLEUNVEN a été élu pour le Snetap-FSU.

Projets d’arrêté de création, les référentiels et les grilles horaires des classes de 4ème et 3ème de l’Enseignement agricole

Le Snetap-FSU a voté contre ces référentiels en l’application de la réforme du collège au 4ème / 3ème de l’EA, en rappelant qu’il conteste notamment l’augmentation de l’autonomie des établissements, l’apparition de l’interdisciplinarité au détriment de la pluridisciplinarité, la différence du volume horaires entre EA et EN EN Éducation nationale , les 4ème et 3ème de l’Enseignement agricole perdant sur plusieurs disciplines (français, math, LV LV Langue Vivante , …).

Pour autant le Snetap-FSU a obtenu quelques évolutions du texte et particulièrement sur l’Education aux médias et à l’information. Après l’intervention du Snetap-FSU le 6 avril 2016, la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche avait intégré l’information-documentation dans le référentiel mais sans donner d’heure aux professeur-es documentalistes pour l’éducation aux médias et à l’information.
Lors du CNEA l’administration a finalement accepté de faire apparaître l’information-documentation dans la grille horaire. Malheureusement même si cet ajout était important à obtenir, il ne peut entièrement nous satisfaire car il se rajoute simplement dans les 32 heures attribué initialement aux seuls TICE.

Projet d’arrêté de création du BEPA BEPA Brevet d’études professionnelles agricoles « travaux en exploitation de polyculture élevage » et son référentiel

Le référentiel de diplôme présenté au CNEA ne comprend qu’un référentiel professionnel (identique au CAPA CAPA Certificat d’Aptitude Professionnelle Agricole

Commission Administrative Paritaire Académique
) et un référentiel de certification.
Le Snetap-FSU a dénoncé l’absence de réflexion de fond sur la place et de l’image du BEPA auprès des familles et des professionnels. Les professionnels par exemple interviennent régulièrement sur la nécessité du maintien du BEPA mais dans un parcours 4 ans, mais ne sont pas satisfait du niveau.
Le Snetap-FSu a également dénoncé le maintien du 100 %CCF CCF Contrôle Certificatif en cours de Formation et demandé le retour a des épreuves terminales pour revaloriser ce diplôme.
Enfin il a souligné la difficulté pour les collègues de préparer cet examen notamment du fait de l’absence de moyen pour identifier des profs coordonnateur.

Le Snetap-FSu est également revenu sur l’absence de réponse de la DGER sur le choix de l’EN EN Éducation nationale de supprimer l’évaluation certificative en 2nd Pro pour privilégier l’acquisition du socle de connaissances et compétence.
Conformément à ses mandats et à ses prises de position antérieures, le SNETAP-FSU a voté contre ce texte qui s’inscrit dans la RVP RVP Rénovation de la voie professionnelle , la poursuite de la certification 100 % CCF du BEPA