Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > Midi-Pyrénées > Toulouse le 5 mai : L’union de nos (...)

Enregistrer au format PDF

Toulouse le 5 mai : L’union de nos forces pour changer la donne

jeudi 3 mai 2018

Enregistrer au format PDF
< Retour à la carte des régions

Après le 1er mai, le 5 mai on manifeste tous ensemble à Toulouse !

En Haute-Garonne comme partout en France et en Europe, le mécontentement se transforme en une sourde colère. Elle gagne tous les citoyens qu’ils soient étudiants, salariés (dont les sans-emplois et précaires) et retraités.

Premiers signataires : CGT31, FSU31, Solidaires 31, UET, RESF RESF Réseau Éducation Sans Frontières , PG, FI, NPA, GDS31, Ensemble, Génération- S31, DAL 31, Copernic, UPT, Mouvement de la Paix, Comité de défense de l’hôpital public, TV Bruits, Comité du 5 mai.

En Haute-Garonne comme partout en France et en Europe, le mécontentement se transforme en une sourde colère. Elle gagne tous les citoyens qu’ils soient étudiants, salariés (dont les sans-emplois et précaires) et retraités.

Ce sont eux qui créent la richesse du pays par leurs études, par leur savoir, par leur travail mais également, par leur investissement au service de la solidarité et du bien vivre ensemble en particulier dans l’associatif, le sport et la culture.

C’est cette société-là, construite et gagnée pied à pied contre les forces du capital les plus réactionnaires, qui est aujourd’hui menacée et réprimée par tous les moyens. Nous ne pouvons l’accepter !

Nous sommes face à un enjeu de civilisation où le tous ensemble doit l’emporter sur le " seul contre tous " !!

Les luttes des cheminots, des étudiants, des personnels de l’Education Nationale, des postiers, des hospitaliers, des EPHAD, de l’Energie, de la fonction publique, d’Air France, des Commerces et Services, de la Métallurgie, des Transports...comme dans les ZAD, ont en commun de s’opposer aux politiques d’austérité et de se battre pour des alternatives, en portant des projets de progrès social, sociétal et environnemental. Les luttes de soutien et de solidarité pour l’accueil des migrants font également partie intégrante de ces aspirations.

Celles et ceux qui luttent sont les portevoix de l’aspiration à vivre mieux, au respect des droits humains et à la dignité. Il est temps de leur emboîter massivement le pas en s’appuyant sur l’élan qu’ils nous donnent.

Il y a un an, le MEDEF investissait toujours un peu plus le pouvoir politique en imposant Emmanuel MACRON comme président. Le 5 mai 2018, nous appelons à refuser cette politique de classe par une grande manifestation unitaire dans les rues de Toulouse.

Ce sera aussi l’occasion de faire entendre la nécessité de politiques d’égalité, de redistribution des richesses et d’intérêt général.
Partout, notre responsabilité commune est de s’unir pour démontrer qu’une autre politique est possible, que des alternatives existent et qu’un autre monde est non seulement souhaitable mais gagnable ! Il est possible de changer de société !

Nous appelons les salariés (actifs, retraités, sans emplois), les citoyens, la jeunesse à se saisir de leurs organisations, syndicats, partis politiques, associations, mouvements et à participer aux initiatives qui visent à élargir le rapport de force.

Le 5 mai, ici, à Toulouse, de nombreuses associations, syndicats et forces politiques s’unissent aussi pour donner un sens et un contenu à la convergence de nos intérêts.

Donnons de la force au mouvement social et à toutes les luttes en prolongeant le 1er mai par des mobilisations sur les lieux de travail et en manifestant massivement tous ensemble le 3 mai. Réussissons le 5 mai à Toulouse et préparons-nous à toutes les initiatives à venir, comme notamment le 22 mai, pour porter ces exigences basées sur les revendications des salariés, de la jeunesse et plus largement, de tous les citoyens, pour une société meilleure.

Manifestation le 5 mai, à 10h30, au départ du siège du MEDEF à Toulouse, boulevard des Récollets