Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > La Réunion > La Réunion : déclaration lue au (...)

Enregistrer au format PDF

La Réunion : déclaration lue au préfet

lundi 27 avril 2015

Enregistrer au format PDF
< Retour à la carte des régions

Eu égard au traumatisme psychologique subi par les agents de la DAAF – Réunion suite au suicide de notre collègue Patrick BOYER et afin de retrouver une sérénité de travail dans l’exercice de notre mission de service public, la FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire /CGT CGT Confédération générale du travail demande l’instauration d’un dialogue social rénové fondé sur un certain nombre de critères.

Le premier d’entre eux vise à construire, "nous disons bien construire" un dialogue social fondé sur une démarche de progrès.
Cette dernière présuppose une impulsion forte de la direction sans laquelle rien ne pourra être entrepris.

Ce dialogue social rénové implique une refondation totale dans les formes de management actuelles : En effet, les valeurs de transparence tant dans l’exercice quotidien du travail que dans l’appréciation individuelle des agents doivent constituer le socle du dialogue social.

La FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire /CGT CGT Confédération générale du travail considère que même la notion de difficultés financières, érigées souvent en dogmes visant à occulter toute réflexion, à questioner, en toute transparence, les choix de la hiérarchie, doit participer de ce nouveau dialogue social que les personnels réclament avec force.

Comme cela figure explicitement dans notre programme de campagne électorale pour les élections du 4 décembre 2015, la FSU exige le retour de l’humain dans les missions assignées aux agents de la fonction publique d’Etat.

La direction doit prendre en compte le développement humain durable, c’est à ce prix que la communauté de travail retrouvera l’apaisement social qui n’auraît jamais dû cesser d’être.
Nous ne pouvons continuer à vivre dans une telle tension.

La stratégie du "Tout pour hier" souvent présentée comme incontournable s’inscrit dans des formes de management mondialisées dont les seuls critères demeurent productivité et son synonyme rendement.

N’oublions pas que les agents sont également des hommes et des femmes et qu’à ce titre, aucune direction ne doit les confondre avec des machines, voire les robotiser.

En tout cas, la FSU/CGT s’opposera autant qu’elle le pourra pour que l’humain demeure au centre de la DAAF et des EPLEFPA EPLEFPA Établissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole de la Réunion.

Nous élus de la FSU/CGT avons pour seule exigence cette affirmation de Jaurés
Le courage c’est de rechercher la vérité et de la dire, c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe ;

Nous comptons sur votre écoute pour impulser, Monsieur le Préfet, dans le rôle qui est le vôtre une nouvelle forme de management à la DAAF et dans les EPLEFPA de la Réunion.

Les élus FSU/CGT

Vania VIENNE
Luis-Nourredine PITA
Bruno LE GALL
Régis LOISEAU.