Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > Languedoc-Roussillon > Languedoc-Roussillon : déclaration (...)

Enregistrer au format PDF

Languedoc-Roussillon : déclaration au CTREA

jeudi 25 juin 2015

Enregistrer au format PDF
< Retour à la carte des régions

Déclaration des personnels au CTREA CTREA Comité Technique Régional de l’Enseignement Agricole

Son rôle
Languedoc Roussillon du 19 juin 2015

Depuis plusieurs années, nous alertons l’autorité académique sur la souffrance au travail et la dégradation des conditions de travail.

Les différentes motions aux précédents CTREA CTREA Comité Technique Régional de l’Enseignement Agricole

Son rôle
et la déclaration lors du CTREA CTREA Comité Technique Régional de l’Enseignement Agricole

Son rôle
du 19 juin 2014 en témoignent.

Malgré les nombreuses interpellations, audiences auprès du DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt , concernant le mal être des personnels, particulièrement sur l’EPL EPL Établissement Public Local de Nîmes-Rodilhan, force est de constater qu’aucune amélioration n’a pu être entrevue en ce sens. Le mouvement de grève, mercredi 17 juin 2015 est bien le dernier signal envoyé à ce jour par les personnels à l’Administration.

Le constat est flagrant que les difficultés et la souffrance au travail s’étendent dans un certain nombre d’établissements de la région. Pour nous, organisations syndicales : SNETAP FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire , SUD SUD Solidaires unitaires démocratiques Rural Equipement, FO FO Force ouvrière , l’origine de la dégradation des conditions de travail est imputable au mode de gestion des ressources humaines.

Nous exigeons des conditions de travail dignes et respectueuses de la réglementation, dans l’ensemble des EPLEFPA EPLEFPA Établissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole de la région Languedoc Roussillon.

Nous sommes inquiets sur l’avenir de certains sites, d’EPLEFPA, tant sur les difficultés financières que sur le recrutement dans les CFA CFA Centre de Formation d’Apprentis , CFPPA CFPPA Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole
(formation continue pour adultes)
et lycées.

Les regroupements systématiques de classes, la baisse des effectifs dans certaines formations en seront des conséquences concrètes à la rentrée scolaire 2015.

Cette manière de gérer nous interpelle et nous refusons que l’avenir des établissements de la région soit mis en péril par ce mode de gouvernance.
Il est hors de question qu’il en résulte des suppressions de postes ou de mutations dans l’intérêt du service.

Aussi, nous ne siégerons pas ce jour et demandons que tout soit mis en ½uvre pour mettre fin à ce genre de gouvernance en totale contradiction avec la politique affichée par le Ministère de l’Agriculture.

En conséquence, nous attendons des réponses concrètes et satisfisantes pour le prochain CTREA.