Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > Le SNETAP obtient de réelles avancées concernant le programme d’histoire-géographie

Le SNETAP obtient de réelles avancées concernant le programme d’histoire-géographie

vendredi 20 février 2015

Enregistrer au format PDF
Courrier du secteur pédagogie du SNETAP à Monsieur Philippe SCHNÄBELE
Directeur Général Adjoint de l’Enseignement et de la Recherche DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche

Date : 01 septembre 2014
Dossier suivi par : Fabrice CARDON – Yoann VIGNER Objet : Allégement programme Hist Géo

Si la question des allègements du programme d’Histoire - Géographie du cycle terminal du baccalauréat professionnel a pu susciter une tension vive au début de l’année scolaire 2013-2014, il semble qu’aujourd’hui, le temps aidant, un consensus soit possible sur cette question concernant tout particulièrement l’enseignement de la seconde guerre mondiale, des génocides de cette période ainsi que l’action de la France et des français durant ces événements tragiques.

C’est pourquoi, afin de permettre, dés cette rentrée 2014, l’enseignement de cette période, nous vous demandons par une note de service rectificative de renommer, dans le module MG1 du référentiel Bac Pro, l’objectif de formation intitulé « Caractériser l’évolution de la France sous la V° République » sous la forme suivante : « Caractériser l’évolution de la France depuis 1939 ».

Un tel intitulé permettrait d’une part d’étudier avec les élèves cette période 1939-1945 sous l’angle de la France durant cette période et d’autre part d’enrichir l’étude de la vie politique française dans une perspective plus longue en replaçant la Cinquième République dans la lignée de la Quatrième République et des questionnements institutionnels de l’après guerre mondiale.

Enfin il nous semblerait pertinent, afin d’alléger véritablement le programme de la classe de terminale - but initial de ces allègements, de placer le chapitre intitulé « étudier l’idée d’Europe au vingtième siècle » en classe de première dont le programme serait principalement centré sur l’Europe tant en Histoire qu’en Géographie alors que le programme de terminale serait consacré à la France.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur le Directeur Général Adjoint, l’expression de mes sentiments respectueux.

Olivier BLEUNVEN
Secrétaire Général Adjoint SNETAP FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire Secteur Pédagogie Vie scolaire


[(Réponse apportée le 18 février 2015 par la DGER :

Cliquez ici pour voir la lettre de la DGER adressée au SNETAP-FSU


)]