Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Enseignement supérieur > Les étudiant.es trinquent aux promesses de Macron sur l’enseignement (...)

Les étudiant.es trinquent aux promesses de Macron sur l’enseignement supérieur agricole !

vendredi 1er septembre 2017

Enregistrer au format PDF

Une fois encore, les étudiant.es de l’Enseignement Supérieur Agricole (ESA ESA Enseignement supérieur agricole ) ne seront pas traité.es a égalité avec leurs camarades du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR MESR Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche ).

En effet, malgré la promesse du Président de la République de ne pas augmenter les frais d’inscription en 2017, le Ministre de l’Agriculture, M. Stéphane Travert, applique une augmentation pour les 3 prochaines années de 11,4 % pour les écoles vétérinaires et les écoles d’ingénieurs et même de 25,4 % pour l’Ecole de Paysage de Versailles !

Le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire est déjà intervenu devant le CNESERAAV CNESERAAV Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche agricole, agroalimentaire et vétérinaire pour dénoncer cette iniquité. Dans un contexte de baisse des aides sociales, cette nouvelle hausse est inacceptable, elle résulte des réductions budgétaires imposées aux établissements et conforte la sélection sociale qui est faite à l’entrée des établissements d’enseignement supérieur.
A l’occasion de son audience sur les points de rentrée, le Snetap-FSU a dénoncé l’augmentation de ces frais de scolarité devant le Directeur Général de l’Enseignement et de la Recherche (DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche ). Mais pour le DGER ce n’est pas un problème compte tenu de frais d’inscription prétendument très bas, de la prise en charge complète de ceux-ci pour les étudiant.es boursier.ères et des rémunérations qui seront celles des étudiant.es des grandes écoles notamment vétérinaires au sortir de leurs études. Les étudiant.es apprécieront n’en doutons pas et la FSU ne s’en tiendra certainement pas à ces propos démagogiques.

Le Snetap-FSU demande un traitement égalitaire pour tous/toutes étudiant.es et pour cela demande au Ministre de revenir sur sa décision de traitement spécifique des étudiant.es de l’ESA ESA Enseignement supérieur agricole .
Le Snetap-FSU interpellera rapidement le Ministre sur ce traitement discriminatoire dont nos étudiant.es font une fois de plus les frais.