Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Questions... Réponses ! > Q&R Corpo > Éducation - Surveillance > Les missions des assistants d’éducation

Les missions des assistants d’éducation

lundi 17 janvier 2011

Enregistrer au format PDF

Question

Plusieurs des assistants d’éducation du lycée effectuent des heures de cours mais rémunérés à l’heure au taux d’assistants d’éducation et non d’enseignant vacataire.
Est-ce normal ? Comment devraient-ils être payés ?
En fait aucun contrat n’a été signé pour ces heures (en dehors de leur contrat d’assistant d’éducation).

Réponse

A priori les assistants d’éducation n’ont pas vocation à faire cours. Cependant un décret modifie le décret n° 2003-484 du 6 juin 2003 fixant les conditions de recrutement et d’emploi des assistants d’éducation afin de permettre à un assistant d’éducation d’assurer le remplacement temporaire d’un personnel enseignant ou d’éducation absent, ou de faire face à une vacance temporaire d’emploi d’enseignement.

Leur recrutement se fait à partir du niveau baccalauréat, ce qui est quand même un peu juste, a priori, pour enseigner en EPLEFPA EPLEFPA Établissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole . Toutefois, certains, et même beaucoup, ont des diplômes supérieurs.

Ils doivent alors avoir un contrat (ACER ACER Agent contractuel d’enseignement régional ou vacataire) complémentaire s’ils ne sont pas à temps plein, et être rémunérés en conséquence.

S’ils sont AE AE Assistant d’éducation
ou
Autorisation d’engagement
à temps plein, ils ne peuvent avoir un deuxième contrat ; ils peuvent alors être rémunérés en heures occasionnelles, ou à la vacation.