Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Vie fédérale > Lettre à Madame la Ministre de la Fonction Publique

Lettre à Madame la Ministre de la Fonction Publique

lundi 2 mai 2016

Enregistrer au format PDF

La lettre en pdf

Madame Annick GIRARDIN Ministre de la Fonction publique 80, rue de Lille 75700 Paris -

Paris, le 13 avril 2016

Madame la Ministre,

Lors du rendez-vous salarial du 17 mars, vous avez, au nom du gouvernement, acté une revalorisation de la valeur du point d’indice de 2 fois 0,6 %, au 1er juillet 2016 et au 1er février2017.

Si nous prenons acte avec satisfaction qu’enfin qu’il ait été mis un terme à la politique de gel de la valeur du point d’indice, revendication unanime des organisations syndicales de la Fonction publique et exigence portée par les mobilisations de personnels en bien des occasions ces dernières années, nous ne pouvons pour autant pas nous satisfaire de la mesure.

En effet, le bien trop faible niveau et le calendrier trop tardif de ces deux revalorisations ne sont pas à la hauteur compte tenu de l’urgence d’une situation marquée par l’importante dégradation du pouvoir d’achat créée par six années d’austérité salariale.

Les organisations syndicales soussignées vous demandent sans attendre de mettre maintenant à l’ordre du jour les mesures significatives de rattrapages indispensables.

C’est pourquoi, nous vous demandons de rouvrir sans délai une véritable négociation pour débattre des dispositions à mettre en œuvre pour répondre aux légitimes attentes des agents.

Enfin, s’agissant du dossier salarial, nos organisations syndicales tiennent à vous rappeler leur opposition aux dispositifs consacrant le « salaire au mérite », contraire à nos yeux aux valeurs du service public et au système de rémunération de la Fonction publique de carrière, ainsi qu’à la bonne cohésion des services, en reléguant au second plan la dimension collective du travail tout en encourageant les performances individuelles selon des critères très critiquables.

Elles réitèrent avec fermeté leur demande de retrait et, en particulier, l’abrogation du RIFSEEP RIFSEEP Régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel .

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions de croire, Madame la Ministre, à l’assurance de notre meilleure considération.

Le Secrétaire Général de l’UGFF-CGT CGT Confédération générale du travail
Jean- Marc CANON
Le Secrétaire Général de SOLIDAIRES
Denis TURBET-DELOF
Le Secrétaire Général de l’UIAFP-FO FO Force ouvrière
Christian GROLIER
Le Secrétaire Général de l’Interfon CFTC Denis LEFEBVRE
La Secrétaire Générale de la FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire
Bernadette GROISON
Le Président de la FA-FP
Bruno COLLIGNON