Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > Lorraine > Lorraine : Déclaration au CTREA du 2 (...)

Enregistrer au format PDF

Lorraine : Déclaration au CTREA du 2 décembre

jeudi 4 décembre 2014

Enregistrer au format PDF
< Retour à la carte des régions

Evolution positive des effectifs élèves :

Concernant les effectifs élèves de cette rentrée 2014, le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire reçoit comme un signe positif le rééquilibrage des effectifs des élèves scolarisés dans le public par rapport à ceux scolarisés dans le privé. Le public redevient majoritaire (50,7%) et cette tendance doit être confortée dans les années à venir, en développant le maillage territorial des formations proposées, permettant aux familles de faire le choix du public, comme le stipule la constitution.

Inquiétudes sur la gestion des CFA CFA Centre de Formation d’Apprentis et CFPPA CFPPA Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole
(formation continue pour adultes)
 :

Le SNETAP-FSU s’‛inquiète des évolutions actuelles concernant la gestion des CFA/CFPPA. Sous prétexte d’‛alléger les budgets de ces centres, l’‛Etat se désengage en négociant le « départ volontaire » des quelques fonctionnaires restants, dégradant ainsi le service public de formation par apprentissage et continue.
Le pilotage des CFA/CFPPA est perturbé par cette réorganisation, entraînant dans son sillon la gestion globale des EPL EPL Établissement Public Local , et créant de la précarité au sein des personnels.
C’‛est cette même logique qui amène la DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt à ne pas exclure la remise en cause du protocole de gestion des personnels contractuels pour assainir la situation budgétaire de certains centres.

Ce sont les usagers apprentis et adultes qui, les premiers, subiront les conséquences de ces choix.
La principale ambition du SNETAP-FSU, dans ce domaine, est que l’‛ensemble des jeunes et des adultes bénéficient d’‛une formation et d’‛un emploi les plus émancipateurs possibles.

Assistants d’‛éducation :

La dotation en Assistants d’‛éducation n’‛est toujours pas à la hauteur des besoins, et d’‛autre part la couverture des salaires par le ministère reste insuffisante, impactant directement le budget des EPLEFPA EPLEFPA Établissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole (charge d’‛un montant d’‛environ 20 000¤ sur le budget des établissements actuellement en Lorraine). L’‛Etat doit prendre en charge 100% des salaires.

Dotation en ATTEE : où en est le Conseil Régional de Lorraine ?

La dotation en agents ATTEE, qui devrait augmenter suite au nouveau mode de calcul du Conseil Régional de Lorraine (alignement du calcul de la dotation en ETP ETP Équivalent Temps Plein sur celui de l’‛EN EN Éducation nationale ), n’‛évolue pour l’‛instant pas significativement.

Des inquiétudes pèsent donc quant à la création des nouveaux postes.
Nous poursuivrons les démarches auprès du Conseil Régional concernant ces évolutions.

Inquiétudes sur les budgets des EPL :

Les personnels de l’‛EAP EAP Enseignement Agricole Public
ou
Emploi d’avenir professeur
s’‛inquiètent concernant l’‛évolution des budgets des EPL. Le désengagement de l’‛Etat, et les répercussions des baisses des dotations des collectivités, entraînent des restrictions financières qui risquent de faire passer la pédagogie au second plan.

Si, selon tant de déclarations, la priorité est à l’‛éducation, qu’‛on lui accorde enfin les moyens de fonctionner correctement.