Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > Lorraine > Lorraine : Droit au redoublement : (...)

Enregistrer au format PDF

Lorraine : Droit au redoublement : le SNETAP obtient des heures de dédoublement au LEGTA de Chateau Salins 

jeudi 12 janvier 2017

Enregistrer au format PDF
< Retour à la carte des régions

Ce mercredi 11 janvier 2017, une délégation du SNETAP emmenée par le secrétaire de la section du SNETAP du LEGTA LEGTA Lycée d’Enseignement Général et Technologique Agricole de Chateau Salins (Frédéric Haller, ainsi que Christelle Vercruysse pour le Grand-Est et Yoann Vigner pour le Bureau National du SNETAP), était reçue par M.TRONCO (Sous Directeur à la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche en charge des moyens, des dotations des établissements) et ses services. Il s’agissait pour les représentants des personnels de réclamer l’application du droit de l’éducation qui permet à chaque élève de terminale qui a échoué à l’examen de redoubler dans son établissement.

A Chateau Salins, ce sont deux classes qui sont concernées (term STAV et term CGEA), en effet l’accueil de 4 élèves redoublants (1 en STAV et 3 en BAC PRO CGEA) aurait du dès la rentrée, entraîner une affectation d’un complément de DGH DGH Dotation globale horaire pour assurer les dédoublements réglementaires dans ces deux classes (de 24 à 32). Mais cela n’a pas été le cas malgré nos demandes à tous les échelons (du local, régional et au national).

Nous avons donc demandé une rencontre avec le Cabinet de Stéphane LE FOLL pour réclamer l’application du droit tant celui pour les redoublants d’être accueillis que celui pour les personnels de voir les grilles horaires du référentiel respectées.

A nos arguments du respect du droit, de sécurité des élèves (dans les laboratoires), de réussite des élèves, de considération des conditions de travail, la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche opposait DGH, fluidité du système, besoin d’une fluidité du système, problème de recrutement de personnes, contraintes de gestion, contraintes budgétaires, moyens de souplesse limités, sous service...CE N’ETAIT PAS ACCEPTABLE !

Grâce à notre détermination et parce que le droit était de notre coté, nous avons donc obtenu quelques moyens a minima : 51 heures supplémentaires (si besoin des HSA HSA Heures supplémentaires annuelles ) pour permettre les dédoublements en physique-chimie et en biologie écologie mais aussi 100 heures en HSE HSE Heures supplémentaires effectives afin que les collègues de la filière BAC PRO puissent mettre en place des dédoublements nécessaires pour accompagner les élèves de terminale. C’est une première victoire tardive, incomplète certes MAIS une victoire.

Mais ce n’est qu’une première étape, car nous avons précisé à la DGER que le problème d’un manque de moyens pour accueillir les élèves redoublants se reposerait à la rentrée prochaine à Chateau Salins ou dans d’autres lycées de la région car le manque structurel de moyens entraînera les mêmes effets. Nous nous remobiliserons de nouveau alors. C’est CERTAIN !

Lorsque l’on se mobilise collectivement avec l’outil syndical, la lutte paye, c’est aussi cela que porte le SNETAP !