Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Enseignement supérieur > ONIRIS : L’administration ne peut plus ignorer le travail de casse (...)

ONIRIS : L’administration ne peut plus ignorer le travail de casse systématique

jeudi 21 septembre 2017

Enregistrer au format PDF

Depuis plusieurs mois le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire alerte l’administration et les plus proches conseiller.ères des deux derniers Ministres sur la dégradation de la situation à l’École nationale vétérinaire, agroalimentaire et de l’alimentation de Nantes-Atlantique (Oniris).

Pourtant cette situation n’a fait qu’empirer depuis les premières alertes et prend aujourd’hui une tournure très inquiétante.

En effet de nombreux dysfonctionnements et des prises de décisions "autocratiques" ont entraîné une souffrance au travail qui s’est accentuée ces derniers mois jusqu’à devenir insupportables pour de nombreux collègues, certaines unités étant particulièrement affectées.

Le poids exercé par la Direction est tel que les personnels sont régulièrement reçus par la Médecine du travail ou leur médecin traitant respectif avec pour certains d’entre eux des mises en arrêt de travail et/ou une prise en charge psychologique.

Pour le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire , ces signes qui mettent en avant des risques psycho-socios pesant sur l’ensemble des personnels, exigent une intervention urgente des services de la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche . Nous craignons le pire …

Le Snetap-FSU a d’ores et déjà pris rendez-vous auprès du Cabinet de Stéphane TRAVERT, mais il accentuera ses interventions auprès de l’administration, notamment à l’occasion du CNESERAAV CNESERAAV Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche agricole, agroalimentaire et vétérinaire , jusqu’à ce que soit mis fin à cette situation devenue critique.