Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > > Pays de la Loire : compte -rendu du (...)

Enregistrer au format PDF

Pays de la Loire : compte -rendu du dernier CTREA

samedi 22 novembre 2014

Enregistrer au format PDF
< Retour à la carte des régions

CTREA CTREA Comité Technique Régional de l’Enseignement Agricole

Son rôle
des Pays de la Loire : les élus du SNETAP offensifs et constructifs !

Le jeudi 6 novembre a eu lieu le dernier comité technique régional de l’enseignement agricole public pour la région des Pays de la Loire avant les élections professionnelles du 4 décembre. En voici un compte rendu par les élus SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire .

Nous avons commencé ce CTREA CTREA Comité Technique Régional de l’Enseignement Agricole

Son rôle
par une intervention au sujet du projet de gel de d’une classe de seconde par le SRFD SRFD Services Régionaux de la Formation et du Développement . Nous avons lu le communiqué des sections SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire et SYAC CGT CGT Confédération générale du travail de J.Rieffel. La réponse de la DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt a été exaspérante de cynisme : « ce gel est une nécessité. Il faut introduire plus de rigueur dans la gestion de la DGH DGH Dotation globale horaire .

Dans ce lycée, depuis 3 ans, il n’y a que 66 élèves en seconde GT. De plus l’établissement a la capacité à recruter en classe de 1ère et donc ce gel ne fragilise pas la filière GT de ce lycée. Nous devons aussi répondre aux besoins des structures des autres établissements notamment dans la filière professionnelle » selon P.NENON, chef du SRFD.

Situation de rentrée :

Les effectifs des scolarisés dans l’enseignement agricole sont en baisse de 3 % à cette rentrée. Cette baisse est notamment liée à la fin des doubles flux dans les filières services et activités hippiques. La baisse réelle est moins visible pour le Public compte tenu de l’intégration du Grand Blottereau dans l’enseignement agricole public.

Examen :

Concernant les examens, nous sommes intervenus pour demander suite à la session de juin 2014, une réunion de concertation des équipes de Bac S(spécialité EAT).Le SRFD organisera cette réunion en Janvier 2015 en concertation avec l’inspection et en présence de l’inspection d’agronomie.

Nous avons aussi rappelé nos inquiétudes concernant la poursuite de la baisse des résultats de la filière Bac Pro malgré une épreuve de contrôle toujours aussi critiquable tant sur le fond que sur la forme.
Baisse des résultats qui s’accompagne de difficulté à suivre en BTSA BTSA Brevet de Technicien Supérieur Agricole .
Suite à notre demande, le SRFD a accepté de réunir un groupe de travail (15 personnes) pour travailler sur le sujet.

Classe spécifique : toujours refus de ce dispositif si la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche ne dégage pas de moyens spécifiques.

Nous avons dénoncé le manque et la baisse de moyens pour les HSE HSE Heures supplémentaires effectives qui permettent le dispositif d’individualisation.

Il y a une absence de clarté dans la présentation des projets par le SRFD dans ce CTREA.
Suite à ces échanges, le SRFD décide d’une attribution d’une partie des heures dès le mois de Mai de l’année n-1 pour la rentrée de Septembre de l’année n, ceci permettra aux équipes pédagogiques d’avoir une première visibilité.

Suite aux difficultés de recrutement dans la filière générale et notamment en seconde GT en cette rentrée de Septembre 2014, nous avons aussi réclamé un groupe de travail sur filière GT qui pourrait notamment aborder la question du recrutement et de nos modalités de communication.

Structures :

Nous avons également dénoncé les conditions de l’étude des projets de nouvelles classes par les établissements.

Mis à part deux projets (2nd Pro au Lycée Nature et CAPA CAPA Certificat d’Aptitude Professionnelle Agricole

Commission Administrative Paritaire Académique
Production agricole à Luçon que nous avons soutenus), les autres projets avaient déjà été refusés.

Nous avons alors demandé à quoi servaient les élus ?? et nous avons rappelé l’incohérence du calendrier de l’étude de la carte des formations.

Nous avons aussi dénoncé le fait que le projet de gel d’une classe de seconde au LEGTA LEGTA Lycée d’Enseignement Général et Technologique Agricole J.RIEFFEL (c’est une décision du SRFD sur laquelle, il « ne reviendra pas », selon ses propos) n’était pas envisagé dans les documents du CTREA.

Cette décision est motivée par le fait que sans cette suppression, la région des Pays de la Loire dépasserait sa DGH accordée de 5000h et pour permettre l’ouverture de classes dans la filière professionnelle.

Le prochain CTREA CTREA Comité Technique Régional de l’Enseignement Agricole

Son rôle
qui reposera la question des structures aura lieu le lundi 17 à 14h.

Nous sommes également intervenus sur les questions individuelles

(situation de salaires non versés, de contrats de travail non signés ou encore de frais de déplacement pour les agents qui travaillent sur deux sites).

Sur ce sujet, nous avons exigé que les établissements prennent en charge les frais systématiquement lorsque les agents y sont affectés. Le SRFD a accepté de faire un rappel en ce sens aux Directeurs à la rentrée.

PREA...PREAP :

Concernant le projet régional de l’enseignement agricole public, nous avons rappelé que le SNETAP-FSU apporterait sa contribution au projet régional.

Concernant les documents qui nous avaient été transmis quelques jours avant la tenue de la réunion (et donc difficiles à tout analyser), nous avons précisé que pour nous, la filière générale et technologique était la grande absente.

Pour ce qui est de la réponse aux difficultés des élèves de la filière pro qui ne trouvent pas de réponse dans les documents diffusés, le SRFD a juste précisé qu’il intégrerait la notion de groupe de travail sur le sujet comme une fiche action du PREAP.