Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > Île-de-France > Plan Vigipirate : le Snetap-FSU (...)

Enregistrer au format PDF

Plan Vigipirate : le Snetap-FSU écrit à la DGER

mardi 17 mars 2015

Enregistrer au format PDF
< Retour à la carte des régions

Dans un courrier adressé à la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche le 17 mars, le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire attire l’attention de la Directrice Générale sur les problèmes que posent aujourd’hui le maintien du plan Vigipirate, pour les élèves et personnels de l’Enseignement Agricole Public et particulièrement ceux des EPL EPL Établissement Public Local d’Ile de France.

Les personnels des établissements de l’EAP EAP Enseignement Agricole Public
ou
Emploi d’avenir professeur
, dénoncent depuis plusieurs semaines la mise en oeuvre discriminante du plan Vigipirate. En effet les modalités d’application sont d’abord inégalitaires entre l’Éducation nationale ou les chefs d’établissement ont toute latitude, sous couvert préfectoral, pour
autoriser les diverses activités pédagogiques ou culturelles, et l’Enseignement Agricole Public ou la tutelle hiérarchique impose des conditions de fonctionnement très restrictives. Mais elles sont aussi inégalitaires entre les établissements de l’Enseignement Agricole Public puisque Vigipirate ne s’applique pas de la même façon sur tout le territoire.

Ce fonctionnement entrave une grande partie des activités pédagogiques pour nombre d’établissements, met en péril le bon déroulement des progressions et pénalise les élèves, étudiants, apprentis et stagiaires. Les visites d’entreprises, les sorties et les activités professionnelles sont
annulées. Certains modules, tels que l’EATDD, sont vidés de leur substance, puisque leur raison d’être s’appuie sur les visites et l’appropriation du territoire local. A quelques semaines de l’examen cette situation devient particulièrement pénalisante pour les élèves, étudiants, apprentis et stagiaires d’Ile de France.

Le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire demande donc à la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche de prendre rapidement les mesures nécessaires qui permettront un traitement équitable de tous les élèves au sein de l’Enseignement Agricole Public et avec ceux de l’Éducation nationale.