Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > Poitou-Charentes > Poitou-Charente : préavis de grève à (...)

Enregistrer au format PDF

Poitou-Charente : préavis de grève à Montmorillon

vendredi 22 mai 2015

Enregistrer au format PDF
< Retour à la carte des régions

Second préavis en région Poitou-Charentes... les feux sont désormais passé du orange au rouge ! Il y a clairement urgence.

Objet : Dépôt de préavis de grève

Madame la Directrice Générale,

Par la présente, le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire dépose, à la demande des Personnels du LEPA de Montmorillon, réunis en collectif, un préavis de grève pour le vendredi 29 mai 2015.

En effet, les inquiétudes pour la rentrée scolaire prochaine et les années à venir sont vives et nombreuses, en regard d’une absence persistante de réponse de l’Administration...

Les principales revendications des Personnels sont :

  • L’augmentation du nombre de place en filière élevage.

Le LEPA est en effet limité dans son recrutement à 16 places alors que les demandes actuelles sont d’environ 30 jeunes (ce qui était déjà le cas en 2014).
Que vont faire les élèves qui ne seront pas pris au LEPA de Montmorillon ?
Cette situation ne saurait perdurer à la rentrée prochaine.

  • L’ouverture d’une formation BTS BTS Brevet de technicien supérieur ACSE pour mieux répondre aux besoins des élèves sortant de Bac Pro et aux besoins du territoire. Le rapport d’opportunité est solide et le besoin avéré.
  • Le maintien des moyens dédiés aux dispositifs d’individualisation (soutien scolaire notamment) : suite aux difficultés budgétaires, il est prévu de diminuer les moyens mis à disposition du CDI CDI Contrat à durée indéterminée /CDR pour l’accompagnement des élèves qui en sont pourtant de plus en plus demandeurs – ce qui va à rebours des orientations nationales (réforme du lycée, lutte contre le décrochage, pour le recul du taux d’échec en bac professionnel et l’élévation du niveau de qualification...).

De plus, un poste de TFR TFR Technicien de formation et de recherche doc. n’est pas pourvu et l’établissement n’a pas l’autorisation de recruter un contractuel ce qui aggrave les difficultés du CDI/CDR.

Des contacts ont été pris avec l’autorité académique, mais aucune suite n’a pourtant était donnée jusque là aux revendications légitimes de la communauté éducative, d’où la nouvelle journée d’action projetée le 29 mai prochain.

Déjà nombreux en grève le 9 avril dernier, les Personnels du LEPA de Montmorillon doivent pouvoir être entendus dans l’intérêt des usagers de l’Enseignement Agricole Public et de l’établissement.

Dans l’attente de réponses à la hauteur des besoins, veuillez agréer, Madame la Directrice Générale, l’expression de nos salutations distinguées.

Frédéric Chassagnette,
Secrétaire Général adjoint du SNETAP-FSU