Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > Centre - Val de Loire > Région Centre-Chartres : préavis de (...)

Enregistrer au format PDF

Région Centre-Chartres : préavis de grève pour le 22 mai

dimanche 20 mai 2018

Enregistrer au format PDF
< Retour à la carte des régions

Monsieur le Directeur Général,

Par la présente, le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire  dépose à la demande des personnels de l’EPLEFPA EPLEFPA Établissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole de Chartres, un préavis de grève pour le 22 mai 2018.

En effet, suite à l’annonce de la suppression en région Centre d’un tiers du volume des options facultatives des établissements agricoles publics, les personnels de La Saussaye tiennent à déposer un préavis de grève pour ce 22 mai.

L’option image, dispensée au lycée, constitue un atout indéniable pour valoriser l’établissement et au-delà l’enseignement agricole, comme un enseignement complet et à part entière.
Sa disparition programmée porte inévitablement atteinte tant à l’attractivité de l’établissement – déjà grandement mise à mal ces 10 dernières années – qu’à la qualité des projets menés en son sein.

D’autre part, la suppression des heures d’option d’enseignement du badminton a pour conséquence directe la condamnation d’un demi-poste d’EPS EPS Éducation Physique et Sportive .
Cette double décision porte atteinte à la qualité d’un service public, dont les fonctionnaires, sont garants.
Ainsi, les Personnels de l’établissement ne peuvent accepter ces mesures et décident de se joindre au mouvement national de grève du 22 mai en y ajoutant leurs revendications locales légitimes.

Aussi, le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire demande, Monsieur le Directeur Général, que vos services dans le cadre du dialogue de gestion préparatoire à la rentrée de revoir, en urgence maintenant, avec l’autorité académique cette orientation profondément injuste et mortifère qui ne saurait pour toutes les raisons mises en avant par les personnels de Chartres la Saussaye être maintenue en l’état et ce dans l’intérêt du service public de l’enseignement agricole en région Centre Val de Loire.

Pour le Secrétariat Général du SNETAP-FSU,
F.CHASSAGNETTE