Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > Suite attentats : Le Snetap-FSU interpelle la DGER

Suite attentats : Le Snetap-FSU interpelle la DGER

dimanche 15 novembre 2015

Enregistrer au format PDF

Nous avons tous en mémoire les polémiques qui ont suivi l’impréparation de la minute de silence après le 7 janvier 2015. Le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire avait alors signalé à la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche quelques situations conflictuelles dans des établissements agricoles. Il est important aujourd’hui de donner aux équipes des éléments qui pourraient permettre d’éviter ces situations ou de les désamorcer.
C’est pourquoi le Snetap-FSU interpelle la DGER ce soir en urgence.

Lundi matin, les agents du service public d’éducation auront la lourde tâche d’intervenir auprès des élèves, étudiant-es et apprenti-es bouleversé-es. Nous devrons les aider à passer de l’émotion à l’analyse.

Comme nous l’avions exprimé à la suite des attentats de janvier, nous souhaitons qu’une information officielle du ministère, puis une aide, soient apportées à l’ensemble des personnels pour leur permettre de faire face à cette difficulté de la meilleure manière possible, dès demain matin lundi 16 novembre.

Le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire demande à la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche de fournir de toute urgence des clés, outils, éléments de langage pour intervenir avec les élèves, étudiant-es et apprenti-es dont nous aurons la charge.

Mais dans l’attente d’éléments plus spécifiques à l’Enseignement Agricole, le Snetap-FSU prend l’initiative de faire suivre le lien ci-dessous qui renvoie vers une page du site Eduscol (Ministère de l’Education Nationale).
http://eduscol.education.fr/cid95370/savoir-accueillir-la-parole-des-eleves-apres-les-attentats-terroristes-en-ile-de-france.html

Il donne des éléments et ressources "pour répondre aux besoins qui pourraient s’exprimer au sein des écoles et des établissements" après les attentats du vendredi 13 novembre.

Bien sûr ces éléments ne peuvent répondre à l’ensemble des questions et des problématiques que nous rencontrerons lors de l’accueil des élèves, étudiants et apprentis. Ils doivent être adaptés aux publics et aux situations spécifiques à chaque établissement.
Néanmoins, pour le Snetap-FSU, ces ressources peuvent être une base d’échanges au sein des équipes éducatives afin de préparer l’accueil des élèves, étudiant-es et apprenti-es.