Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > Voie professionnelle : les 10 propositions du Snetap-FSU

Voie professionnelle : les 10 propositions du Snetap-FSU

vendredi 27 janvier 2017

Enregistrer au format PDF

Durant l’année 2016 le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire a lancé un chantier de réflexion sur la voie professionnelle et plus particulièrement sur le Bac Pro 3 ans. Avec les différent-es acteurs et actrices de l’Enseignement Agricole Public, il a dans un premier temps tenté de faire un bilan de cette réforme puis élaboré des perspectives pour les élèves et les apprenti-es de la voie professionnelle. Jeudi 26 janvier 2017 il a présenté 10 propositions issues de cette réflexion.

Le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire avait organisé une première journée nationale de réflexion et de débats le 24 mars 2016, puis 4 journées régionales autour de différentes thématiques.

Dans ces différentes réunions à Brette les Pins (72), Brie-Comte-Robert (77), Beaune-La-Rolande (45) et La Tour Blanche (33), il a convié des représentant-es de la profession agricole, des élèves et des parents d’élèves, des élu-es, des universitaires et bien sûr les personnels, à réfléchir à cette réforme de la voie professionnelle dans l’enseignement agricole, ses conséquences, ses enjeux notamment en termes de réussite scolaire, d’insertion professionnelle et de poursuite d’études au travers d’interventions, d’ateliers et de débats.

Mais le Snetap-FSU a surtout souhaité que ces échanges aboutissent à un bilan et des propositions d’évolution de cette réforme.

Ce sont ces propositions que le Snetap-FSU a présenté le jeudi 26 janvier dernier aux acteurs de l’Enseignement Agricole Public, en présence de la Directrice de Cabinet du Ministre de l’Agriculture et du Directeur Général de l’Enseignement et de la Recherche (DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche ).

Nous avons résumé l’ensemble des propositions en 10 points forts :
1 - revenir dans tous les établissements à la possibilité pour les élèves et
apprenti-es qui le souhaitent d’obtenir un Bac Professionnel après un véritable cursus de 4 ans, à travers un examen terminal, et non par des parcours mixés ;
2 - s’appuyer sur 15 expérimentations de classes spécifiques à l’échelle nationale, pour assurer un retour à un cursus 4 ans ;
3 - garantir et développer une offre publique de proximité en matière de formation professionnelle ;
4 - renforcer la formation professionnelle des élèves et apprenti-es notamment sur les questions agronomiques et de gestion (en assurant 2 après-midi hebdomadaires de pratique et en s’appuyant sur le rôle pédagogique des exploitations et des ateliers technologiques) ;
5 - redonner une véritable valeur au BEPA BEPA Brevet d’études professionnelles agricoles en intégrant dans le parcours Bac Pro des épreuves communes aux deux niveaux ;
6 - réorganiser l’épreuve de contrôle pour en faire une véritable épreuve de rattrapage structurée ;
7 - mettre en place un appui personnalisé des élèves et apprenti-es sur le temps scolaire avec des moyens pérennes ;
8 - favoriser la poursuite d’études après le Bac Pro par un appui à l’orientation tout au long du parcours ;
9 - aider les étudiant-es issu-es du Bac Pro par un dispositif d’appui lors du 1 er trimestre, voire par une année de transition entre le Bac Pro et
l’enseignement supérieur ;
10 - accompagner les équipes éducatives par un dispositif national impliquant l’Inspection et le Dispositif National d’Appui

Retrouve les bilans et perspectives des différents groupes de travail et surtout l’ensemble des propositions du Snetap-FSU dans le document en lien ici

Portfolio