Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > We had not dreamed ! No hemos soñado ! Wir haben nicht geträumt (...)

We had not dreamed ! No hemos soñado ! Wir haben nicht geträumt !

mercredi 12 avril 2017

Lors d’une rencontre avec la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche  le 2 mars dernier, le collectif LANGUES VIVANTES du SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire  a abordé, parmi un bon nombre de légitimes revendications, l’application de la note de service du 13 février 2007 concernant la rénovation de l’enseignement des langues vivantes.

Le collectif a rappelé à l’administration, l’importance de cette note de service qui prévoit, notamment, le dédoublement à partir du 21ème élève et ce sur la totalité des horaires de langues pour les classes de première et terminale générales, technologiques, et professionnelles. Une note qui connaît son application « timide » et partielle faute de moyens selon notre administration. Donc...

Oui il était bien prévu d’abroger la note de service langues vivantes du 13 février 2007 (DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche /SDPOFE/N2007-2023). Pas besoin d’appeler la DGER, nous avions rencontré et l’Inspection et les Sous-Directions en charge des programmes et des dotations et moyens sur ce sujet.

Oui votre-notre mobilisation a permis de suspendre cette abrogation (plus de 830 signatures de soutien à la pétition réclamant le maintien de cette note de service)

Oui rien n’est gagné car cette note de service n’est que trop rarement appliquée dans les établissements et, par exemple, la grille horaire de STAV n’en tient pas compte.

Nous rencontrerons, à nouveau, sur ce sujet les services de la DGER dans les prochains jours.

Le Collectif Langues Vivantes du SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire