Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > ENQUETE ODEA : quelles conséquences de la dérégulation des seuils et de la (...)

OBSERVATOIRE DES DEGRADATIONS DE L’ENSEIGNEMENT AGRICOLE

ENQUETE ODEA : quelles conséquences de la dérégulation des seuils et de la réforme du Bac ?

mardi 3 décembre 2019

Enregistrer au format PDF

Percutés de plein fouet par les suppressions d’emplois, les réformes du lycée, de la voie générale, de la voie professionnelle, de l’apprentissage et des seuils de dédoublement… les personnels de l’enseignement agricole se sont fortement mobilisés durant l’année scolaire 2018 - 2019.
Devant la dégradation annoncée des conditions d’apprentissage des élèves, apprenti.es et étudiant.es et des conditions de travail et d’emploi des personnels, une Intersyndicale historique s’est constituée regroupant une très large majorité des organisations du public et du privé.

Leurs actions ont obligé l’administration à ouvrir des négociations en fin d’année scolaire. A l’issue des échanges, souvent tendus, le Ministère a présenté le 9 juillet dernier les « Principales mesures concrètes proposées à l’Intersyndicale de l’EA » .

L’Intersyndicale CGT CGT Confédération générale du travail -Agri - Fep-CFDT CFDT Confédération française et démocratique du travail - FO FO Force ouvrière -Enseignement agricole - FOMFR - Sea-UNSA UNSA Union nationale des syndicats autonomes - SUD SUD Solidaires unitaires démocratiques -Rural territoires - Sneip-CGT - Snec-CFTC - Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire a immédiatement signalé que ces mesures étaient largement insuffisantes pour contrer les méfaits de l’ensemble des réformes et améliorer la situation des élèves et des personnels.
La situation des établissements deux mois après la rentrée comme le projet de budget 2020 en cours d’élaboration par les parlementaires nous confirme que nous avions raison.

Aussi, comme elle l’avait annoncé dès la fin des négociations, l’Intersyndicale a décidé de mettre en place un observatoire des dégradations de l’Enseignement Agricole (ODEA) dont l’objectif est de maintenir une veille constante de la situation de l’Enseignement agricole public et privé.

Parce que l’administration à peu à peu cassé les outils de suivi (disparition de l’ONEA ONEA Observatoire national de l’enseignement agricole , suppression du panorama de l’EA, …) ou modifié les critères d’évaluation du système (exemple avec la mise en œuvre du Bac Pro 3 ans ), l’observatoire permettra de garantir une continuité dans le suivi de la situation de l’EA et des dégradations engendrées par les différentes réformes sur le long terme.

L’enquête intersyndicale que nous vous proposons de compléter ci-dessous est la première de l’ODEA. Son objectif est de mesurer les conséquences des assouplissements des seuils et de la réforme du bac pour avoir des données fiables et suffisamment représentatives.

Les résultats de cette enquête nous seront utiles pour interpeller l’administration et exiger les correctifs nécessaires. Ils seront communiqués à celles et ceux qui auront indiqué leur(s) adresse(s) mail(s).

Merci de répondre à cette enquête avant le 15 décembre 2019

Merci d’avance du temps que vous voudrez bien accorder à notre questionnaire et de votre engagement pour l’enseignement agricole.