Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > Haute-Normandie > Haute-Normandie : compte-rendu de (...)

Enregistrer au format PDF

Haute-Normandie : compte-rendu de la journée de mobilisation du 14 septembre 2015 à Yvetot.

samedi 19 septembre 2015

Enregistrer au format PDF
< Retour à la carte des régions

Les personnels ont su se mobiliser massivement (31 enseignants sur 38 en service en grève et 100% pour CPE CPE Conseiller Principal d’Éducation -infirmière...) pour arriver à faire entendre leurs revendications légitimes : passage d’une poste de secrétaire de 70 à 100% et deux AVS AVS Auxiliaire de Vie Scolaire dont les contrats seront garantis sur l’année... Négociations toujours en cours avec la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche sur un poste d’AE AE Assistant d’éducation
ou
Autorisation d’engagement
en plus pour restaurer une sécurité adéquate de nuit à l’internat et sur une réévaluation d’un demi poste de TFR TFR Technicien de formation et de recherche labo, en lien avec l’ouverture d’un BTS BTS Brevet de technicien supérieur ANABIOTECH resté sans suite.

Depuis plusieurs mois, nous interpellons notre direction sur différents dysfonctionnements.

  • interventions en Conseil Intérieur, Conseil d’Administration, courriers, pétition, rencontres, préavis de grève, journée de grève du 14 septembre-

Préavis de grève déposé le 4 septembre dernier

Nos revendications :

1. Le passage à 100% du poste de secrétaire pédagogique (actuellement à 70%). Il n’est pas acceptable que ce poste stratégique soit occupé par une personne à temps partiel, alors que les besoins reconnus pour la pédagogie sont bien d’un temps plein.

2. La création d’un poste de surveillant (Assistant d’Éducation) pour combler le manque de surveillance des internats la nuit. Concrètement, à partir de 23 heures, il n’y a qu’un seul surveillant pour 60-70 élèves, sur 3 étages. La sécurité est insuffisante en cas d’incident. La répartition garçon/filles dans les internats et la disposition des bâtiments doivent être pris en compte.

3. La création d’un 50% d’aide laboratoire. Suite à la création de nouvelles formations (anabiotech, LCQ), la charge de travail a augmenté, sans dotation supplémentaire.

4. Le maintien en poste des deux auxiliaires de vie scolaire de nos deux élèves en situation de handicap sur l’année scolaire en entier.
Sur ces demandes, les réponses de l’administration sont inacceptables, c’est pourquoi nous étions en grève aujourd’hui.

Une journée d’action et de négociations

8h30 : rassemblement d’une trentaine de personnes devant les grilles du lycée pour informer les parents et les élèves de notre mouvement. Distribution du tract aux 2 ronds-points de la sortie du lycée jusqu’à 10h.

10h : (31 grévistes/38) AG des personnels (enseignant, technicien de laboratoire, infirmerie, vie scolaire, documentation) à laquelle se sont joints des parents d’élèves FCPE FCPE Fédération des conseils de parents d’élèves des écoles publiques , les parents des deux élèves en situation de handicap bénéficiant d’un AVS AVS Auxiliaire de Vie Scolaire .

Nous avons décidé qu’en fonction des réponses apportées à nos revendications, nous poursuivrons le mouvement. Nous vous donnons rendez-vous avant la fin du mois de septembre pour décider des modalités concrètes d’action.

11h : conférence de presse (Le courrier Cauchois, Paris-Normandie, Radio France). Echanges et interview pour relayer et expliciter nos demandes.

18h-20h : audience à la DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de Rouen. Une vingtaine de personnes a été reçue par le SRFD SRFD Services Régionaux de la Formation et du Développement et M.Aarabi :

Des résultats :

1. M.Aarabi s’engage à faire des propositions concernant le passage à 100% du poste du secrétariat pédagogique.

2. et 3. Le SRFD nous propose de faire remonter nos revendications à la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche . Une note de service encadrant les dotations en personnel non-enseignant est encore en discussion au niveau national.

4. Le SRFD va reformuler par écrit son engagement écrit à propos du prolongement des contrats AVS sur l’ensemble de l’année scolaire (même quotité de travail).

Mardi 15 septembre, M.Aarabi nous informe du passage à 100% du contrat de la secrétaire pédagogique. Mais nous devons continuer de défendre les revendications restantes, par notre vigilance et nos actions collectives.

Ces revendications ne concernent pas nos intérêts directs. Notre objectif est d’obtenir avant tout, les meilleures conditions possibles de sécurité et d’étude pour nos élèves.

Les personnels en grève du lycée agricole et agroalimentaire d’Yvetot.{{}}