Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > Pays de la Loire > Pays de la Loire : boycott du CREA (...)

Enregistrer au format PDF

Pays de la Loire : boycott du CREA du 24 juin

jeudi 25 juin 2015

Enregistrer au format PDF
< Retour à la carte des régions

Les représentant(e)s des personnels du Public comme du Privé ont boycotté le CREA (Comité régional de l’enseignement agricole) des Pays de la Loire du 24 juin 2015.

Communiqué intersyndical

Nous boycottons le CREA du 24 juin.. car les personnels de l’enseignement agricole en ont assez d’être méprisés par un Ministre, un mépris multiforme qui se traduit notamment par une absence de dialogue, par un refus de voir la situation réelle de l’enseignement agricole.

Nous boycottons le CREA du 24 juin car la situation de précarité de nombreux personnels est devenue insoutenable. Le statut des enseignants doit être revu et notamment permettre une véritable réduction du temps de travail et surtout une prise en compte réelle des tâches effectuées.

Pour les enseignants du Privé, l’article 29 du décret 89-406 doit être impérativement réécrit.

Nous boycottons le CREA du 24 juin...car nous sommes lassés d’entendre que l’administration n’est pas en capacité d’appliquer des textes qu’elle produit elle même, que ce soit pour les contrats de travail ou les fiches de poste de ses propres agents.

Nous boycottons le CREA du 24 juin...car le déni de démocratie sociale est devenu intolérable comme cela a été le cas, par exemple sur l’examen de la carte scolaire ou lors de l’entrevue du 18 mars avec les enseignants du Privé. Aucun échange réel n’a été réalisé avec les représentants du personnel.

Nous boycottons le CREA du 24 juin...car le Ministère, la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche refusent de voir la réalité de la réforme de la voie professionnelle, son échec notamment pour la filière CGEA.

Le dispositif des HSE HSE Heures supplémentaires effectives pour mettre en place l’individualisation n’a pas prouvé sa pertinence...ses moyens sont en constante diminution.

Nous boycottons le CREA du 24 juin.. car le Ministère refuse toute expérimentation pédagogique - en l’occurrence la classe spécifique- en dehors de son dogme de l’individualisation.

Nous boycottons le CREA du 24 juin... car il n’est pas pensable qu’un système sensé former les jeunes d’un territoire, refuse des élèves faute de place, faute de moyens.

Nous boycottons le CREA du 24 juin... car nous n’acceptons plus un Ministère qui se moque de ses agents.

Les Représentants des Personnels au CREA des Pays de la Loire Nantes
le 24 juin 2015