Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > PETITION à signer : soyons ambitieux pour les langues vivantes dans (...)

PETITION à signer : soyons ambitieux pour les langues vivantes dans l’enseignement agricole public !

mardi 21 mars 2017

Enregistrer au format PDF

Lors d’une rencontre avec la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche le 2 mars dernier, le collectif LANGUES VIVANTES du SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire a abordé, parmi un bon nombre de légitimes revendications, l’application de la note de service du 13 février 2007 concernant la rénovation de l’enseignement des langues vivantes.

Il a rappelé à l’administration, l’importance de cette note de service qui prévoit, notamment, le dédoublement à partir du 21ème élève et ce sur la totalité des horaires de langues pour les classes de première et terminale générales, technologiques, et professionnelles.

Cette note de service vient de fêter ses 10 ans et semble bien avoir été oubliée de notre administration qui reconnaît son application timide et partielle faute de moyens.

Afin de l’enterrer définitivement, l’inspection et l’administration nous ont annoncé la sortie imminente d’une nouvelle note de service qui abrogerait celle de 2007.

Cette nouvelle note de service mettrait à jour les niveaux du CECRL attendus et les coefficients appliqués aux compétences et intégrerait le CAP CAP Commission administrative paritaire

C’est une instance de représentation et de dialogue de la fonction publique française.

Les CAP sont chargées d’examiner des situations individuelles, mais elles soumettent aussi parfois des motions à caractère collectif.
agricole au dispositif mais « oublierait » la question des dédoublements et des moyens alloués !

Et pourtant... Si on se projette 10 ans en arrière, la note de service accompagnait avec cohérence, l’application du CECRL (cadre européen commun de référence pour les langues) dans l’enseignement et l’évaluation des langues vivantes ainsi que la primauté de l’oral appliquée à tous les diplômes de l’enseignement agricole.

Nous signataires de cette pétition, demandons donc que la nouvelle note de service prévoit, conserve le dédoublement sur la totalité des horaires de langues vivantes à partir du 21ème élève parce que ce sont les conditions essentielles à la réussite de tous les élèves.

Langues vivantes … ambitieux...mais pas trop !

Pétition

Nous demandons donc que la nouvelle note de service "langues vivantes" conserve le dédoublement sur la totalité des horaires de langues vivantes à partir du 21ème élève parce que ce sont les conditions essentielles à la réussite de tous les élèves.

Vos informations personnelles

Signatures

835 Signatures
Date Nom
23 mai Christine Constantin Legta Lucien Quelet
19 mai olivier le roux EPL Neuvic
5 mai Atzori Marguerita Lycée André Paillot
4 mai BAUDIER LEGTA SGL
13 avril Catherine Dardart CFPPA 88
10 avril Pierre BURILLE LEGTA des HAUTES ALPES
7 avril claire FISCHER LEGTA Castelnaudary
7 avril gaelle calteau legta gap
6 avril jennifer TAIEB AgrosupDijon
6 avril Gérard CERNICCHIARO EPLE AGRICAMPUS Site Des arcs/Argens
6 avril Marie-Noelle D’ALTOE LEGTA CARPENTRAS
5 avril Brigitte GORSSE Lycée Horticole Saint Ismier 38
5 avril Delphine ERLINGER LEGTA des Hautes-Alpes
5 avril AUBERT Bernard LEGTA GAP
4 avril Christine Tafforeau LEGTA Vendôme
4 avril Sylvie Hausard LPA Rochefort Montagne
3 avril Gontran MARTIN LEGTA GAP
3 avril brossard florence legta melle
3 avril Bertoni Legta gap
3 avril Katia CHARRUAU LEGTA Le Mans

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 820