Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Archives > 2009-10 Archives > Automne 2009 - Assises de l’EAP > 10 septembre 2009 - Ouverture des Assises de l’Enseignement Agricole (...)

10 septembre 2009 - Ouverture des Assises de l’Enseignement Agricole Public

vendredi 11 septembre 2009

Enregistrer au format PDF

Rien ne serait pire que des espoirs déçus !

L’ouverture des Assises de l’enseignement agricole public, présidée par le Ministre Bruno LE MAIRE, a été l’occasion pour le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire de rappeler les conditions de sa participation à la construction d’un projet pour l’enseignement agricole public. En effet, alors qu’un désarroi profond affecte toute la communauté éducative, il serait inconcevable que ce projet ne soit pas assorti d’une programmation pluriannuelle des moyens budgétaires.

Le 26 août le Ministre avait exprimé le souhait que « l’enseignement agricole public soit épargné le plus possible des contraintes de suppressions d’emplois ». Or, le 10 septembre, il insiste sur le fait que « les débats ne peuvent se réduire à la question des moyens » et se contente de dire que « l’EAP EAP Enseignement Agricole Public
ou
Emploi d’avenir professeur
devra supporter le moins possible les restrictions budgétaires ». Le rendez vous de la présentation du budget fin septembre ou au tout début octobre par le Ministre de l’agriculture dévoilera ses réelles ambitions pour le service public. La vigilance des personnels s’impose donc.

Des interventions divergentes se sont exprimées notamment sur les relations entre l’enseignement agricole et l’éducation nationale. Le Ministre y répond : « Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées ». Il semble ainsi prendre le parti du repli et de l’isolement de l’enseignement agricole au sein du ministère de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche. Le SNETAP tient à préciser que, s’il est attaché à certaines des spécificités de l’EAP, des synergies et des collaborations avec le MEN MEN Ministère de l’éducation nationale sont souhaitables pour lui donner toute la lisibilité et la visibilité au sein du système éducatif.

La généralisation de l’individualisation, de la semestrialisation et de la modularisation à l’ensemble des formations a aussi été défendue par quelques organisations minoritaires, prenant ainsi le contre-pied du mouvement de l’automne dernier, auquel la FSU était pleinement associée, et qui avait conduit le Président de la République à stopper le projet de réforme des lycées.

Pour permettre l’expression du plus grand nombre dans ces assises, le SNETAP-FSU a fait la proposition de l’organisation d’une journée banalisée associant personnels, parents et élèves. L’intervention de tous dans ces débats est indispensable pour construire un projet pour l’enseignement agricole public et sortir ainsi du climat conflictuel de l’an dernier.

Rien ne serait pire que de voir les espoirs naissant à l’occasion de cette rentrée rapidement déçus, notamment par des annonces budgétaires insuffisantes.

Paris le 10 septembre 2009
Communiqué du SNETAP-FSU


Pour en savoir plus :


Le Conseil Syndical National du Snetap-FSU, qui se réunit les 16 et 17 septembre 2009, consacrera une partie de ses travaux à la préparation de nos interventions, à l’éclairage des mandats que le syndicat s’est donné lors du Congrès d’Hyères.