Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Archives > 2008-09 Archives > 11 juin 2009 - Nous étions plus de 400...

11 juin 2009 - Nous étions plus de 400...

vendredi 12 juin 2009

Enregistrer au format PDF

Résolus et confiants, ce sont plus de 400 manifestants qui se sont retrouvés le 11 juin devant la Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche à Paris.

Beaucoup étaient partis avant l’aube (et l’aube, le 11 juin, à quelques jours du solstice, c’est tôt) sachant qu’ils ne rentreraient chez eux qu’à la nuit tombée (et la nuit, le 11 juin, elle prend tout son temps pour tomber).

Fallait-il donc que leurs motifs soient puissants et légitimes pour qu’ils consentent un tel effort.

Qu’on en juge :

  • le rétablissement des quelques cent emplois de contractuels encore promis à disparition ;
  • le rétablissement des quelques deux cents emplois de fonctionnaires injustement supprimés au budget 2009 ;
  • la revendication d’un moratoire sur toute suppression d’emploi au budget 2010.

La satisfaction de ces trois conditions étant une nécessité pour espérer assurer a minima une rentrée digne de ce nom en septembre 2009.

Après le pique-nique, le cortège s’est mis en marche

jusqu’à un rond-point en face des Invalides,

où se déroula le procès de fossoyeurs de l’enseignement agricole public, le sinistre sieur Leministre et ses complices :

Après que la culpabilité des accusés a été établie, le cortège se remit en marche vers la rue de Varenne, où les amis du ministre les attendaient avec leurs belles voitures bleues qui brillaient sous le soleil :

La délégation reçue entretemps au ministère revint porteuses de mauvaises nouvelles : rien ne serait fait pour donner satisfaction, même partiellement, aux justes revendications des manifestants.

Les manifestant se séparèrent en promettant qu’on les reverrait bientôt dans l’action, lors des corrections des examens.

L’action continue !