SNETAP-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public

Accueil > Nos Actions > Archives > Automne 2010 - Réforme des retraites > Amplifier encore l’action contre le projet gouvernemental sur les (...)

Amplifier encore l’action contre le projet gouvernemental sur les retraites

vendredi 15 octobre 2010

Enregistrer au format PDF

Communiqué du Bureau National

Depuis le début de cette année scolaire, le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire considère qu’il faut contraindre le gouvernement à retirer son projet de réforme des retraites et à ouvrir des négociation pour revenir sur toutes les injustices déjà créées par les lois Balladur et Fillon.

Il a pour cela affirmé qu’il était indispensable d’élargir le mouvement et de reconduire la grève partout où cela est possible. Il a défendu ce mandat dans toutes les occasions et a invité ses adhérents à le porter dans les assemblées générales.

Aujourd’hui plus encore qu’hier, les conditions sont réunies pour cette amplification du mouvement : des secteurs de plus en plus nombreux et des assemblées générales locales l’ont d’ores et déjà décidé et depuis quelques jours les jeunes rejoignent le mouvement.

Dans l’EAP EAP Enseignement Agricole Public
ou
Emploi d’avenir professeur
, plusieurs lycées ont décidé de la reconduction de la grève à la suite du 12 ou à compter de lundi (Saint-Chély, Marmilhat, Montauban, Bazas, Avignon...), des élèves ont décidé de blocages de certains lycées (Hyères, Antibes, Montpellier, Vic, Carpentras, Avignon, La Côte Saint-André, Figeac, Auzeville, Albi, Auch…)

Les personnels de l’EAP doivent prendre toute leur place dans ces actions. Le SNETAP appelle donc l’ensemble des personnels de l’enseignement agricole public, et plus particulièrement ses militants :

  • à assurer le succès de la manifestation du samedi 16 octobre et à participer massivement à la grève et aux manifestations du 19 octobre ;
  • à organiser à tous les niveaux des assemblées générales et à participer à celles organisées au niveau interprofessionnel pour y défendre la reconduction de la grève jusqu’au retrait du projet de loi ;
  • à apporter leur soutien aux élèves et étudiants qui se mobilisent dans un combat commun, en exprimant leur solidarité, en contribuant à leur protection contre les débordements et en prenant leur défense en cas de tentatives de répression ou d’intimidation ;
  • à informer le Bureau National de toutes les initiatives locales.

Les intérêts de tous, jeunes, chômeurs, salariés (du public et du privé) sont communs et passent d’abord par la mise en échec de ce projet injuste et inique.

Paris, le 15 octobre 2010


Téléchargez, imprimez et diffusez le tract de mobilisation pour le 19 octobre.