Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > Réformes du lycée > Réforme de la voie technologique > Bac Techno : le SNETAP prépare la CNS Etudes Générales

Bac Techno : le SNETAP prépare la CNS Etudes Générales

samedi 1er octobre 2011

Enregistrer au format PDF

Groupe de travail Bac techno- 29 septembre 2011
Fabrice CARDON
Jean-Fançois JOUDART
Anne-caroline VINET (Nevers)
Yoann VIGNIER
Sylvie VERDIER (Vic)
Jérome BOURRET

Calendrier des réformes

5 octobre : CNS CNS Commission Nationale Spécialisée ’études générales », groupe de travail issu de la CPC (commission professionnelle consultative qui réunit les profs, l’administration et les représentants des personnels pour l’étude, la validation des référentiels)

25 janvier : seconde réunion CNS

Objectif de ce groupe

Se donner un mandat clair sur un certains nombres de points face à une administration qui veut économiser des postes (voir PLF PLF Projet de Loi de Finances 2012 : 280 postes dans l’enseignement) (2011 : 145)

Bac techno : simple toilettage par l’administration

Démarches : Le SNETAP fera une déclaration générale pour dénoncer cette démarche de rénovation sans véritable concertation, sans document préparatoire, sans perspective claire, dénoncer la motivation budgétaire de la RVP RVP Rénovation de la voie professionnelle confirmée par le ministre dans le PLF 2012 et donc refuser cette nouvelle rénovation du bac techno !

Etat des lieux : un bilan partagé ? Dans quel contexte : fragilisation en décalé avec la réforme du lycée et la RVP du bac pro 3 ans (des basculements se passent de la filière techno vers la filière prof) : vers l’extinction de la filière technologique

Objectif : recréer une identité, une attractivité de ce bac techno et en incluant les classes de SGT.
quelle place pour le bac techno ?
Problème d’intelligibilité du référentiel par les élèves : une explication de la baisse de l’attractivité : MODULES/MATIERES/DISCIPLINES architecture de la formation pour permettre une meilleure compréhension des élèves, des CIO, des collèges....

L’évaluation : depuis la précédente rénovation, le dossier techno de l’épreuve E9 moins « technique », moins poussé, de plus en plus descriptif, de moins en moins d’analyse, d’expertise : redonner une capacité d’expertise !
Le poids des CCF CCF Contrôle Certificatif en cours de Formation  à 40 % et des ET à 60% doit être conserver (introduction LV2 !)
poids ccf dans chaque discipline : 33% (sauf EPS EPS Éducation Physique et Sportive à 100%)
Il faut réduire le nombre d’épreuves CCF pour chaque discipline
et améliorer la lisibilité des épreuves et ainsi que la cohérence avec les Modules (E6 pour M5)
évanescence de la note de cadrage des CCF dans les « modules » pluridisciplinaire : une nouvelle note de cadrage des CCF.

Un enjeu : identité, visibilité de ce bac techno, de son écriture, les dotations horaire attribuées à ces stages collectifs, cadrage....doit donner lieu à un CCF

place des stages, objectif des stages individuels, collectifs, les moyens (prévoir toujours 2 enseignants donc au moins 180 heures enseignants et quelle répartition entre les matières techniques ?
place des TPE TPE Travaux personnels encadrés  ? Déjà affecté pour ESC ESC Éducation socio culturelle et info et du non affecté !

Identité, Attractivité : mettre en avant la technique du STAV pour positionner la filière techno dans les trois filières :

  • garder l’alimentation comme thème transversal, de culture commune mais en le faisant apparaître de façon plus cohérente et lisible
  • les thématiques de durabilité doivent être plus visibles ? (énergie, alimentation, ...)
  • garder la forte dimension technologique de cette filière (%, semaines de stage
  • par un un équilibre à trouver dans les 30 heures :
    * part matières générales, indispensable pour la poursuite d’étude, la maîtrise des pré-requis nécessaires aux futurs professionnels de niveau 2 et 1 (culture humaniste, culture scientifique)
    * part matières technologique avec des dédoublements pertinents
    * part de la pluridisciplinaire (un horaire enseignant permettant la présence de plusieurs enseignants) (3 heures hebdomadaires)
    * part de l’EIL (3 heures actuelles)
    * part de l’accompagnement personnalisé (un seuil à 16 ?)
    * organisation du référentiel entre les matières et les disciplines : rendre plus lisible et compréhensible (nombre de modules, nombres de matières par module, éviter le saucissonnage et l’accumulation)
    * vieillissement rapide des programmes

Des moyens : réapparition des seuils de dédoublement pour les disciplines ! Il en faut donc un en accompagnement personnalisé (2 heures élèves et donc 4 heures profs)

Un toilettage est insuffisant : trop d’incompréhension, trop de difficulté à sa mise en place : donc engager une refonte forte !

Un préalable : Un dispositif de formation des enseignants pour la rénovation du bac technologique ! Le Programme national de formation continue 2012 doit prendre en compte cela (et pas seulement un échange de pratiques) et le Système National d’Appui : que ces formations liées aux réformes se fassent hors PNF : l’Accompagnement Personnalisé, le tutorat