SNETAP-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public

Accueil > Nos Actions > Le SNETAP dans les instances > Conseil national de l’Enseignement agricole (CNEA) > CNEA 26 mai 2021 - Déclaration liminaire du SNETAP-FSU

CNEA 26 mai 2021 - Déclaration liminaire du SNETAP-FSU

mercredi 26 mai 2021

Enregistrer au format PDF

Monsieur le Ministre,

Depuis plus d’un an nous vivons au rythme d’une crise sanitaire exceptionnelle, et dont l’issue est encore incertaine. Dans ce contexte fragile, nous vous demandons depuis des mois de travailler sur un calendrier prévisionnel et adaptable d’aménagement des formations et des examens.

A quelques jours des premières épreuves des examens de la session 2021 nous ne pouvons que constater le résultat de votre refus, comme de celui de votre gouvernement, d’anticipation et du moindre aménagement de l’année scolaire pour des élèves, étudiant.es, apprenti.es et stagiaires qui auront pourtant subit une succession de périodes de confinement, de demi-jauge, de cours en distanciel, … et pour lesquel.les un ajustement des dispositifs de formation et d’évaluation s’imposait.

Mais si nous devons tirer le bilan complet de cette année scolaire, nous devons aussi nous rappeler :

  • la livraison de guerre las de masques, dont certains peut être aussi dangereux à porter que le virus contre lequel ils étaient censés nous protéger,
  • la promesse du paiement des corrections de rapports de stage et de conduite des oraux que nous avons assurées au mois de juin 2020 – rémunération que nous n’avons jamais perçue,
  • l’assurance du versement d’une prime d’équipement informatique qui devait être versée dès janvier 2021 et que nous attendons toujours,
  • la garantie du déploiement massif d’autotests dans tous les lycées agricoles et que seuls quelques établissements ont reçu … avec des notices d’utilisation en russe,
  • la certitude que les personnels en contact des élèves, seraient prioritaires pour l’accès à la vaccination, mais finalement peut être pas si prioritaires,
  • et puis il y a quelques jours votre annonce de l’impossibilité d’inscrire l’AP (Accompagnement personnalisé) en Bac STAV dans nos fiches de service contrairement à l’engagement pris.

Alors que vous nous promettez une session d’examens 2021 normale ou presque et alors que les aménagements des examens annoncés sont illisibles et ne garantissent aucunement l’égalité de traitement des candidat·es au sein de l’Enseignement agricole et avec ceux et celles de l’Éducation Nationale, le Conseil Syndical National du SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire , a décidé de refuser de faire semblant : faux-semblant d’une situation sanitaire réglée, faux-semblant d’une formation normale pour nos élèves, faux-semblant d’un traitement équitable de tous et toutes les candidat.es, faux semblant de réponses aux interrogations et attentes légitimes des personnels et des familles, …

Monsieur le Ministre il est urgent que entendiez les revendications des élèves, étudiant·es, apprenti.es, stagiaires, des parents et des personnels pour l’annulation de l’ensemble des épreuves terminales et la prise en compte du Contrôle continu pour la délivrance des diplômes 2021.

Le SNETAP-FSU vous demande de clarifier les conditions dans lesquelles vous entendez éviter la reproduction d’une telle situation pour les examens 2022, alors que les élèves et étudiant.es des classes terminales de l’an prochain subissent depuis un an un mode de formation dégradé et que de nombreux scientifiques alertent aujourd’hui sur le risque d’un nouveau confinement à la rentrée en raison des évolutions des variants.
Les préparations de la rentrée qui se discutent aujourd’hui dans les régions régions nous font craindre le pire.

Le SNETAP-FSU a donc décidé en responsabilité de lancer un appel à la grève pour la période des examens, visant à soutenir le boycott de toutes les épreuves terminales. Il attend maintenant une réponse urgente de votre part.