Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Les Communiqués > Le Snetap-FSU et la CGT-Agri maintiennent leur opposition aux modifications (...)

CNEA du 16 avril

Le Snetap-FSU et la CGT-Agri maintiennent leur opposition aux modifications de seuils

mercredi 17 avril 2019

Enregistrer au format PDF

Après le boycott de la précédente réunion le 2 avril, par la très grande majorité des organisations représentant les personnels du public et du privé, mais également des représentant·es des parents d’élèves et des salarié·es, le CNEA CNEA Conseil national de l’enseignement agricole était reconvoqué aujourd’hui 16 avril.

Face au mépris renvoyé par le Cabinet du Ministre et l’Administration depuis des semaines, le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire et la CGT CGT Confédération générale du travail -Agri avaient décidé de poursuivre leur plan d’action contre les réformes en cours et de bloquer la tenue de cette instance.

Les militant·es du Snetap-FSU et de la CGT-Agri sont donc à nouveau venu·es exprimer leur refus de cette modification des seuils de dédoublements et dénoncer les méthodes de dialogue de l’administration. Contrairement aux affirmations du Directeur Général, cette réforme n’a pas pour objectif de permettre une augmentation des effectifs mais bien d’accompagner la baisse drastique des moyens pour l’Enseignement Agricole.
Elle représente une régression importante des conditions d’apprentissage des élèves et étudiant·es ainsi que les conditions de travail des personnels. A très court terme, cette orientation politique de restriction budgétaire imposée par Action Publique 2022 aura un effet désastreux sur nos pédagogies et par conséquence sur nos recrutements.

Après une heure et demi de blocage, la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche a pris la décision de délocaliser le CNEA dans un site protégé, empêchant l’entrée des manifestant·es.

Cette réunion du CNEA, fortement perturbée, se sera donc finalement tenue et a rendu un avis négatif sur les projets d’arrêtés modifiant les grilles horaires ; nouvelle preuve, s’il en fallait que la majorité des acteur·rices de l’Enseignement Agricole continue de s’opposer à la décision du Ministre. Seul le Sgen-CFDT Sgen-CFDT Syndicat général de l’Éducation nationale de la Confédération française démocratique du travail a voté favorablement, avec l’administration.

Nous demandons au Ministre d’entendre la très forte contestation des personnels et de tenir compte de l’avis négatif du CNEA en ne publiant pas ces textes modifiant les seuils de dédoublements.

Paris, le 16 avril 2019.

Consulter le communiqué commun.