SNETAP-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public

Accueil > Nos Actions > Le SNETAP dans les instances > Comité technique ministériel (CTM) > CTM du 24 mars, l’urgence est de stopper la vente du Domaine de Grignon (...)

CTM du 24 mars, l’urgence est de stopper la vente du Domaine de Grignon !

Communiqué intersyndical

jeudi 25 mars 2021

Enregistrer au format PDF

En ouverture du Comité Technique Ministériel du 24 mars , des organisations syndicales ont décidé de donner la parole aux étudiant.e.s occupant le site de Grignon d’AgroParisTech, qui s’opposent à sa vente.

Après quelques secondes de prise de parole, l’administration ont fait le choix de couper les micros des représentant.s des étudiant ;e.s, au motif que ce sujet ne relevait pas de l’ordre du jour et qu’elle ne pouvait pas accepter la présence de personnes extérieures à cette instance.

Pour ce CTM CTM Comité technique ministériel , le sujet était aussi porté directement par nos organisations syndicales soit en déclaration liminaire, soit dans les questions diverses.

Nos organisations syndicales interpellent le Ministre de l’Agriculture à travers sa secrétaire générale, et les représentant.e.s du personnel souhaitent ouvrir sans tabou un large débat portant sur l’avenir de ce site et sur la recherche d’alternatives à la vente de ce domaine. Ce débat peut se faire au sein des instances ou en audience multilatérale impliquant toutes les parties concernées. Urgence il y a, puisque la date butoir pour la réponse à l’appel d’offre est ce vendredi 26 mars.

Nos organisations syndicales demandent au Ministre, au nom de la communauté d’AgroParisTech, de surseoir à la vente afin que soient réellement pris en compte les enjeux pédagogiques, historiques, sociétaux, environnementaux et économiques de ce patrimoine public.

Nous regrettons que Madame La Secrétaire Générale n’ait pas, ce jour, saisi l’occasion d’engager un échange portant sur de la vente du site de Grignon. Ce lieu emblématique est un lieu de culture et d’expérimentation qui a marqué l’histoire de l’agronomie et de notre ministère. Ce patrimoine unique est un symbole qui ne peut être cédé en catimini.

Nos organisations apportent leur soutien aux étudiant.e.s dans l’action et appellent tous les agent·es du MAA et de ses établissement publics à signer la tribune « stop privatisation Grignon » écrite et portée par les étudiant.e.s.

Nous continuerons à interpeller Le Ministre, La Secrétaire Générale et la Directrice Générale de l’Enseignement et de la Recherche, pour soutenir la demande de surseoir à la vente du domaine de Grignon, patrimoine public incontournable.

Paris le jeudi 25 mars 2021