Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Les Communiqués > Conditions de rentrée 2020 : les personnels attendent toujours des (...)

Conditions de rentrée 2020 : les personnels attendent toujours des réponses

jeudi 2 juillet 2020

Enregistrer au format PDF

Conditions de rentrée 2020 : Le 30 juin les personnels ont interpellé les DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt , ils attendent maintenant des réponses de la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche

Ce 30 juin, à l’appel de l’Intersyndicale (FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire , CGT CGT Confédération générale du travail , SUD SUD Solidaires unitaires démocratiques ), ce sont plusieurs centaines de collègues de l’Enseignement Agricole Public qui se sont mobilisés sur l’ensemble du territoire, pour faire connaître leurs inquiétudes sur les conditions de la rentrée 2020 (dotations horaires insuffisantes, suppression de postes de titulaires, fragilisation accrue des postes de contractuels...) et leur colère suite à l’annonce de la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche de coefficienter les heures d’AP en bac technologique (une heure d’accompagnement personnalisé serait désormais payée 30 minutes).

Ainsi, des rassemblements ont eu lieu dans plus d’une dizaine de région devant les DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt , avec autant de rencontres des autorités académiques concernées qui n’ont pu que prendre acte du front du refus face à ces mesures d’austérité qui seraient proprement scandaleuses si elles venaient à être confirmées, en ce qu’elles marqueraient une nouvelle dégradation du service des agents, sur fond d’effets de la crise sanitaire qui se feront sentir sur l’année scolaire à venir et se devront d’être corrigés avec davantage de moyens au service de nos élèves après 3 à 6 mois passés « à distance » de l’École (accompagnement renforcé, dédoublments pour travailler en petits groupes...), c’est aussi cela qui fait la force et la réputation de l’Enseignement Agricole Public.
La Directrice Générale de l’Enseignement et de la Recherche contactée dans le courant de cette journée de mobilisation par le DRAAF des Pays de la Loire s’est engagée à recevoir ce vendredi l’Intersyndicale pour rouvrir les échanges au niveau national. Gageons qu’elle soit clairement mandatée par le Ministre de l’Agriculture pour que ces annonces soient revues, à défaut les personnels de l’Enseignement Agricole et leurs organisations syndicales sauront prendre leurs responsabilités et amplifier leurs actions dès la rentrée prochaine, aux côtés des parents d’élèves. D’ores et déjà une pétition est en cours de signatures. A bon entendeur...