Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > Guadeloupe > Guadeloupe - Préavis de grève rentrée (...)

Enregistrer au format PDF

Guadeloupe - Préavis de grève rentrée 2018.

dimanche 26 août 2018

Enregistrer au format PDF
< Retour à la carte des régions

Monsieur le Directeur de DAAF,

Par la présente, le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire dépose un préavis de grève pour les 2 premières semaines de la rentrée scolaire 2018-2019, soit du lundi 3 septembre au vendredi 14 septembre 2018. Ce choix responsable mais déterminé vise à laisser à la négociation toutes ses chances d’aboutir.

A Monsieur le Directeur de la DAAF de Guadeloupe

Objet : Préavis de grève rentrée 2018.

Baie-Mahault, 13 juillet 2018

En dépit d’une forte mobilisation des personnels en cette fin d’année scolaire (boycott de nombreux conseils d’administration, mouvement massif de refus de répondre aux convocations d’examen et blocages d’une douzaine de centres de corrections sur l’ensemble du territoire national), force est de constater l’absence de réponses de nature à conforter nos établissements de la part de Monsieur le Ministre de l’Agriculture.

Par suite, les personnels de notre région demeurent particulièrement inquiets quant au devenir :
− du budget consacré à l’Enseignement Agricole Public à l’aune de conditions de rentrée 2018 tendues et des perspectives 2019 plus qu’incertaines ;
− des filières générales et technologiques de nos lycées, dont le recrutement en l’état de la réforme du bac risque d’être significativement affaibli ;
− du financement et donc de l’offre de nos CFA CFA Centre de Formation d’Apprentis publics, notamment de nos classes et sections à 12 apprentis et moins ;
− de nos CFPPA CFPPA Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole
(formation continue pour adultes)
dont l’existence même demeure incertaine...

Cette situation particulièrement anxiogène pour nos établissements, leurs personnels comme leurs usagers ne saurait perdurer davantage. Nous exigeons des garanties et des perspectives d’avenir à la mesure des enjeux de société auxquels l’Enseignement Agricole Public doit demeurer en mesure de répondre. Les personnels de la région de Guadeloupe, en leur qualité d’agents publics, sont déterminés à ne pas renoncer à leurs missions ! Aussi, sans réponse satisfaisante de la part de Monsieur le Ministre, ce sera la grève. Les personnels de l’EPLEFPA EPLEFPA Établissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole de Guadeloupe arrêteront alors les modalités de cette grève. C’est l’objet de ce préavis qui couvre la première quinzaine du mois de septembre.

Pour le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire ,
Fabrice ABELKALON.