Accueil > Nos Actions > Les Communiqués > HSE pour la "continuité pédagogique" : c’est trois fois NON !

HSE pour la "continuité pédagogique" : c’est trois fois NON !

vendredi 10 avril 2020

Enregistrer au format PDF

Alors que les équipes pédagogiques, les élèves-apprenti.es-étudiant.es, les familles terminent exténué.es cette première période de confinement, le Ministre de l’Education nationale a évoqué la possibilité de proposer pour les enseignant.es volontaires des heures supplémentaires pour poursuivre (ou rattraper) le travail entamé avec certains élèves. Si la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche n’a pas repris le slogan "des vacances apprenantes" (sic), elle propose de mettre en place un dispositif approchant.

Passe le fait qu’une zone se trouve déjà en vacances, qu’une autre le sera ce soir sans que l’information n’ait été diffusée à la majorité des équipes... pour le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire , concernant ces HSE HSE Heures supplémentaires effectives , c’est trois fois NON.

NON, car comme l’ont répété Ministres et responsables politiques, les vacances sont les vacances et elles sont surtout faites pour se reposer. Tous les élèves, parents d’élèves et personnels ont droit aux vacances et en ont besoin.

NON, car les équipes et les élèves ont vécu, et vivent encore, souvent difficilement cette période de crise. Ils ont tous fournis un travail important. Continuer à marteler qu’il faut faire de la remise à niveau à distance pour certains élèves, c’est entretenir l’idée que l’objectif reste d’avancer vers l’acquisition de nouvelles notions sans prendre en compte les freins importants voire insurmontables pour certains jeunes. Croire que le volontariat des élèves servira celles et ceux qui auraient le plus besoin de soutien est un leurre. C’est donc au contraire un dispositif qui ne peut conduire qu’à renforcer encore les inégalités déjà trop creusées par cette période de confinement.

NON, car cette proposition nous apparaît, pour le moins déplacée alors que les équipes se sont vues refuser des heures d’initiative d’appui personnalisé (individualisation) à la rentrée, faute de moyens.

Faisons confiance aux équipes pour maintenir le lien éducatif avec leurs élèves et les familles après une nécessaire période de repos.

Le communiqué de presse des fédérations de l’éducation.