Accueil > Les Dossiers > Vie fédérale > Justice pour Steve

Justice pour Steve

Communiqué unitaire

dimanche 21 juin 2020

Enregistrer au format PDF

Dans la nuit du 21 au 22 juin 2019, nuit de fête de la musique à Nantes, une charge policière ordonnée par la préfecture contre des jeunes réunis en free party a causé la chute d’une quinzaine d’entre eux dans la Loire. Si la quasi-totalité a pu être secourue, l’un de ces jeunes a péri noyé. Steve Maia Caniço, jeune homme de 24 ans qui venait juste danser, est décédé suite à cette intervention policière, violente et disproportionnée.

Les organisations syndicales CGT CGT Confédération générale du travail FO FO Force ouvrière FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire Solidaires ont exprimé leur solidarité à la famille et aux proches de Steve. Elles ont également interpelé le préfet pour non seulement dénoncer la décision de l’intervention, son caractère violent et incontrôlé mais aussi demander des explications sur la politique du maintien de l’ordre à Nantes. Reçues en audience en juillet 2019, elles n’ont pu qu’acter l’absence totale de remise en question de la part des représentants de l’Etat, qui n’ont su que retourner la responsabilité sur les organisateurs. Un an après, l’enquête stagne et nombre de questions restent sans réponses.

Les organisations syndicales CGT FO FSU Solidaires expriment de nouveau leur soutien à la famille et aux proches de Steve. Elles renouvellent leur demande que justice soit faite dans les délais les plus brefs et que les responsables de cet acte soient sanctionnés. Dans un contexte national de mobilisations contre les violences policières, il est urgent que « vérité et justice » soit faite pour Steve, sa famille, ses proches, et pour toutes les victimes directes ou indirectes des politiques sécuritaires qui font le lit de ces violences.

Nantes, le 18 juin 2020