Accueil > Les Dossiers > Vie fédérale > La FSU dénonce l’opération de démembrement de Canopé

La FSU dénonce l’opération de démembrement de Canopé

jeudi 19 décembre 2019

Enregistrer au format PDF

Au Conseil d’administration du 18 décembre de l’opérateur Réseau Canopé, le ministère de l’Éducation nationale, tutelle de l’établissement public, a enfin tombé le masque quant à ses intentions pour l’avenir du réseau.

Après avoir affirmé à plusieurs occasions qu’il n’affaiblirait pas Canopé, le ministère choisit aujourd’hui d’amputer le réseau de nombreuses missions dont l’édition papier. Ironie de l’histoire quand le ministre commande annuellement « le livre pour les vacances » pour les bons soins de la communication politique que revêt cette opération et qui laisse à la charge de l’opérateur des centaines de milliers d’euros.

Il ne resterait principalement comme mission à l’opérateur que la production de ressources numériques.

Il prévoit en outre de démembrer partout sur le territoire le maillage des ateliers Canopé pour les transférer aux académies et leur confier des missions de mise en oeuvre du schéma directeur de la formation continue.

La FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire avait critiqué la lettre de ce schéma car celui-ci est dicté par une conception managériale réduisant par trop la formation continue à l’accompagnement des réformes bien davantage qu’à l’évolution des métiers de l’éducation et à la réponse aux besoins des personnels.

Le projet ministériel relève donc bien d’un abandon des missions de service public et du détournement d’une partie de l’opérateur de ses missions d’intérêt général pour la soumettre aux contingences d’une politique largement contestée par les enseignant-es et tous les personnels de l’éducation.

La FSU est d’ores et déjà partout aux côtés des personnels du Réseau Canopé pour défendre leurs métiers, leurs savoir-faire, leurs apports ô combien utiles et nécessaires au service public d’éducation, et le réseau lui-même qui est structurant pour l’exercice de leurs missions.

Elle réitère au ministre sa demande d’ouverture d’une concertation avec les organisations syndicales représentant les personnels.

La FSU dénonce la brutalité de l’annonce du ministère au CA de Réseau Canopé et l’opacité dans laquelle il envisage son projet de démembrement de l’établissement public.

Les Lilas, le 19 décembre 2019.