Accueil > Les Dossiers > Enseignement maritime > Lycée maritime de St Malo : ascenseur social mis en panne !

Lycée maritime de St Malo : ascenseur social mis en panne !

Communiqué de presse de l’intersyndicale CGT/CFDT/SNETAP-FSU

vendredi 7 février 2020

Enregistrer au format PDF

L’intersyndicale CGT CGT Confédération générale du travail /CFDT CFDT Confédération française et démocratique du travail /SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire et les personnels non syndiqués de l’assemblée générale des personnels du lycée Public Maritime Florence Arthaud de SAINT-MALO réunis ce mardi 4 février 2020, dénoncent la fermeture de la classe préparatoire au concours OCQM OCQM Officier Chef de Quart Machine Chef 8000 Kw pour le rentrée 2021 et son non replacement par une classe de mise à niveau.

1) Nous dénonçons la décision unilatérale de l’ENSM ENSM École nationale supérieure maritime de la suppression du concours à la rentrée 2021 pénalisant directement nos lycéens et le LPM LPM Lycée professionnel maritime Florence Arthaud

2) Nous dénonçons une rupture de l’égalité des chances pour nos élèves de la filière professionnelle. Leur accès à l’enseignement supérieur s’en trouvera logiquement limité. Référence à l’article L612-3 du code de l’éducation, alinéa 7. De fait, la promotion sociale maritime du secteur professionnel ne serait plus honorée.

3) Nous dénonçons le projet Parcoursup 2021 pour l’entrée à l’ENSM : 5 % d’élèves issus de BAC PROFESSIONNEL seraient intégrés, soit 2,4 lycéens au niveau national !
Cette décision est CATASTROPHIQUE pour nos élèves. Elle se base sur des quotas minimalistes ce qui est DISCRIMINATOIRE et hors-la-loi (10%).
La classe préparatoire du LPM Florence Arthaud permettait à elle seule, chaque année, à plus de 4 élèves issus de BAC PROFESSIONNEL, de réussir le concours d’entrée à L’ENSM. Nos lycéens furent nombreux à poursuivre brillamment leur cursus ENSM ( dont des majors de promotion) et à occuper avec efficacité des postes d’Officiers mécaniciens.

4) Nous dénonçons le futur monopole de fait qu’aura l’enseignement privé dans la formation des étudiants via une mise à niveau pour l’entrée à l’ENSM. Aucun établissement public n’en proposera, l’égalité sociale serait encore une fois mis à mal ! Or nous avons les moyens matériels, humains et l’expérience pour remplir à bien cette mission avec succès !

5) Nous dénonçons – une nouvelle fois – l’évolution des relations établies avec l’ENSM. Pouvons-nous encore parler de « relation de confiance » entre acteurs de la formation maritime ? Leurs choix, l’absence de concertation et de dialogue, dégradent celle-ci encore un peu plus... posant – de nouveau – la question de la pertinence du projet d’implantation du site de l’ENSM de St Malo en prolongement du LPM Florence Arthaud ?

En effet, pourquoi mutualiser nos moyens, ouvrir les portes de nos ateliers, équipements, et autres simulateurs, si le cursus post-bac de nos lycéens devient impossible à l’ENSM ?

L’unilatéralité de cette décision, sa pertinence, nous poussent de nouveau vers une hostilité à ce projet d’implantation.

Nos portes ouvertes auront lieu ce vendredi 7 et samedi 8 février, or nous n’avons, à ce jour, aucune information de nos autorités, sur la fermeture de la classe préparatoire OCQM OCQM Officier Chef de Quart Machine  ! Que pourrons-nous dire aux futurs lycéens et à leurs parents ?

L’intersyndicale CGT CGT Confédération générale du travail /CFDT CFDT Confédération française et démocratique du travail /SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire et les personnels non syndiqués se réservent donc le droit de déposer un préavis de grève dans les prochains jours.